Les Gee Gees passent en demi-finale de conférence

Jamie Barresi.... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Jamie Barresi.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les Gee Gees d'Ottawa ont causé une surprise, samedi, lors du premier tour éliminatoire du football universitaire canadien. Ils ont défait les Lancers de Windsor, l'emportant 46-29.

Cette victoire leur permet d'accéder à la demi-finale de la conférence ontarienne, le week-end prochain, à Hamilton.

Le vent a joué un grand rôle dans ce match entre les Gee Gees et les Lancers. Des bourrasques atteignant 50 km/h ont été enregistrées par moments.

Le quart-arrière Derek Wendel a complété 28 de ses 40 passes pour 264 verges et deux touchés. La recrue québécoise Bryce Vieira a causé des maux de tête à l'adversaire, récoltant 98 verges au sol.

L'ancienne étoile des Cheetahs de Vanier a inscrit deux majeurs.

Le demi défensif Tunch Akkaya a réussi pour sa part une interception pour les Gee Gees, ramenant le ballon sur 57 verges.

«La défensive a bien travaillé, a dit l'entraîneur-chef Jamie Barresi. Austin Kennedy est un bon quart-arrière. Nous avons mis beaucoup de pression sur eux dans plusieurs situations difficiles. Notre jeu dans la zone des buts m'a dérangé un peu. Nous avons dû effectuer des bottés de dégagement à quelques reprises. Mais j'étais quand même satisfait du travail de notre offensive.»

Ses Gee Gees affronteront maintenant les Marauders de McMaster.

Cette équipe n'a perdu qu'une fois en huit sorties en saison régulière: il y a une semaine à Ottawa contre les Gee Gees.

En vitesse

En soccer féminin, l'Université d'Ottawa a aussi connu un bon week-end. Son équipe s'est assurée d'une participation au championnat canadien qui aura lieu du 6 au 9 novembre à Québec.

En hockey féminin, ce fut un peu moins rose. Les Gee Gees se sont inclinés 7-1 contre les Martlets de McGill, classés numéro un au pays. Carling Chown a inscrit le seul but des siennes.

Finalement en rugby féminin, la médaille de bronze a glissé entre les mains du Gris et Grenat, qui s'est incliné 17-5 hier contre les Mustangs de Western. C'était la première participation de l'histoire de l'équipe ottavienne aux championnats canadiens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer