«Ce n'est que le début»

Le demi offensif du Rouge et Noir Jonathan... (Photo Justin Tang, PC)

Agrandir

Le demi offensif du Rouge et Noir Jonathan Williams a amassé 229 verges face aux Blue Bombers.

Photo Justin Tang, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans surprise, le demi à l'attaque Jonathan Williams a été nommé joueur offensif par excellence de la dernière semaine dans la Ligue canadienne de football après sa performance étincelante contre les Blue Bombers de Winnipeg, vendredi dernier.

Avec ses 229 verges de gain lors de cette victoire de 42-20, dont 180 au sol en 21 portées, il ne faut pas se surprendre non plus qu'il conserve le poste de partant en vue du match de samedi à Vancouver contre les Lions de la Colombie-Britannique.

Mais il faudra attendre encore un bon bout de temps avant de dire qu'il a passé un «Wally Pipp» au partant du début de saison, Chevon Walker, qui est sur la liste des blessés pour le reste de la campagne.

Pipp, pour ceux qui ne sont pas des férus d'histoire sportive, était ce joueur de premier but des Yankees de New York qui avait demandé un congé à son gérant - en raison d'un mal de tête, selon la légende - au courant de la saison 1925. Son remplaçant, Lou Gehrig, avait ensuite amorcé une série record de 2130 matches consécutifs, marque battue depuis par Cal Ripken. Pipp a pour sa part terminé sa carrière à Cincinnati.

«Pour l'avoir vu jouer par le passé, ça ne me surprend pas qu'il ait fait ça. Mais il est un gars qui doit continuer à jouer de cette façon, ça ne peut pas être une histoire d'un soir seulement. Il doit montrer qu'il peut faire ça semaine après semaine, mais le connaissant, il va se présenter et jouer avec ardeur», a souligné l'entraîneur-chef Rick Campbell après avoir appris la nouvelle à la fin de l'entraînement des siens à la Place TD hier midi.

Williams avait raconté à son arrivée le mois dernier qu'il était sans adresse fixe avant de recevoir le signal de détresse du Rouge et Noir. Il ne va donc rien tenir pour acquis après un seul bon match.

«C'est une bonne sensation de gagner ça dès mon deuxième match ici, c'est certain. Je dois donner beaucoup de crédit à la ligne offensive qui a fait tout un travail pour m'ouvrir le chemin. Maintenant, je dois continuer à faire la même chose. Je suis dans ma zone, ce n'est donc pas difficile de garder les deux pieds sur terre», a dit Williams.

Capicciotti aussi honoré

La deuxième victoire de la saison du Rouge et Noir lui a valu deux titres de joueurs de la semaine plutôt qu'un seul alors que le joueur de ligne défensive Justin Capicciotti était choisi en tant que meilleur Canadien de la 15e semaine d'activités dans la LCF.

Le Torontois d'origine s'est signalé en plaquant deux fois le quart Drew Willy derrière la ligne de mêlée, portant à sept sa récolte de sacs cette saison, un sommet au sein de son club. Il a aussi réussi un plaqué important contre Nic Grigsby à la ligne de deux d'Ottawa, forçant les Blue Bombers à se contenter d'un placement alors que le match était encore serré, au deuxième quart.

«Je mesure mes succès en terme de victoires et de défaites, et on n'a pas gagné assez, a-t-il dit. C'est un bel honneur qui m'a été accordé, mais c'est l'affaire de toute la défensive de toute façon. Les demis défensifs doivent bien couvrir les receveurs pour me donner le temps de rejoindre le quart, et les gars à côté de moi sur la ligne doivent faire leur travail aussi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer