Un Gatinois perce l'alignement des Packers de Green Bay

Un secondeur gatinois qui avait été ignoré lors du dernier repêchage de la NFL... (Photo Mike Roemer, AP)

Agrandir

Photo Mike Roemer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un secondeur gatinois qui avait été ignoré lors du dernier repêchage de la NFL a remporté son pari en tant que joueur invité au camp d'entraînement des Packers de Green Bay.

Andy Mulumba s'est taillé un poste en vue de la prochaine saison. L'équipe devait décider samedi qui allait écoper et qui allait demeurer au sein de la formation.

Chaque club de la NFL devait remettre avant 17h leur alignement de 53 joueurs. Les Packers ont retranché 22 joueurs.

«Je ne savais pas trop à quoi m'attendre comme décision, a avoué l'athlète d'origine congolaise au Wisconsin Journal Sentinel.

«Je n'ai jamais su à ce qu'ils pensaient au deuxième étage (la direction). Tout s'est bien terminé pour moi.»

L'athlète âgé de 23 ans, qui fait 6'3'' et 260 livres, était tout de même nerveux. Il a confié au journaliste affecté à la couverture des Packers avoir passé sa journée à cuisiner, regarder la télé en plus de vérifier les médias sociaux à l'heure pour des mises à jour sur son sort.

Son parcours a été raconté à plusieurs reprises à Green Bay ces dernières semaines. Sa famille et lui ont fui le Congo, qui était ravagé par une guerre civile.

Ce fut direction Montréal puis Gatineau où ses parents demeurent. Il s'est d'ailleurs entraîné en Outaouais durant une partie de l'été avant de se pointer au camp des Packers.

Mulumba a commencé à pratiquer le football sur le tard. Cela ne l'a pas empêché de jouer dans les rangs collégiaux au cégep Vieux Montréal et ensuite être recruté par une formation de la NCAA.

Ce sont les Eagles d'Eastern Michigan - l'alma mater du receveur gatinois Éric Deslauriers, qui joue maintenant chez les Alouettes de Montréal - qui ont misé sur lui. Ils n'ont jamais regretté leur choix.

À sa dernière saison avec eux, Mulumba a réussi 73 plaqués.

Les 32 clubs de la NFL ont toutefois levé leur nez sur lui à l'encan annuel en avril. Ce fut différent au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Les Blue Bombers de Winnipeg l'avaient sélectionné au deuxième rang.

Ces derniers devront maintenant patienter avant de le voir aboutir un jour dans leur uniforme.

Les Packers adorent les projets à long terme et ont souvent accordé des chances à des joueurs non repêchés dans le passé.

Mulumba leur a donné raison durant le camp en réussissant sept plaqués et un sac du quart. Tout ça en surmontant une blessure à un genou.

«Il possède certainement le gabarit que nous recherchons pour un secondeur extérieur, a soutenu le coordonnateur à la défensive des Packers, Dom Capers, il y a trois semaines au Journal Sentinel.

«Il (Andy) s'avère toutefois inexpérimenté. Mais je vais dire ceci à son sujet... Il est très intelligent. Il a démontré beaucoup de force et une facilité à soulever des adversaires. Je crois qu'il est un très bon gars facile à diriger. Il essaie aussi de provoquer des jeux (sur le terrain).»

À Green Bay, Mulumba se retrouve entre de bonnes mains. Oui, il y a ce génie de la défensive en Capers. Mais il y a aussi la présence de Kevin Greene, qui arrive au troisième rang pour le plus grand nombre de sacs du quart en carrière avec 160.

Recyclé en entraîneur depuis quatre ans, l'ancien joueur vedette dirige justement les secondeurs extérieurs.

«J'ai encore beaucoup à apprendre, a soutenu la recrue de l'Outaouais au Journal Sentinel. On verra comment ça va aller. Je vais faire mon possible pour aider cette défensive.»

Bilukidi reste chez les Raiders

Un autre joueur francophone de la région évoluera dans la NFL dans les prochains mois.

Le plaqueur Christo Bilukidi, d'Ottawa, a été reconfirmé au sein des Raiders d'Oakland. Aucune surprise pour lui, qui avait participé à 13 parties en 2013 à sa saison recrue.

L'ancien étudiant de l'école catholique Sainte-Geneviève devrait voir de l'action en tant que partant à la suite du départ de plusieurs vétérans. Les Raiders alignaient une des pires défenses contre la course l'an dernier et ses entraîneurs veulent accorder une chance aux jeunes joueurs.

Bilukidi, qui mesure 6'5'' et pèse 289 livres, a réussi un sac du quart lors du dernier match hors-concours contre Seattle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer