Camille Bérubé ira finalement à Rio

La nageuse Camille Bérubé a appris lundi qu'elle... (Darren Calabrese/Natation Canada)

Agrandir

La nageuse Camille Bérubé a appris lundi qu'elle participera finalement aux Jeux paralympiques de Rio.

Darren Calabrese/Natation Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sa retraite de méditation prévue pendant 10 jours à la mi-septembre vient de tomber à l'eau. La nageuse Camille Bérubé a appris qu'elle participera finalement aux Jeux paralympiques de Rio.

L'équipe canadienne de paranatation en vue des Jeux... (Chris Young, PC) - image 1.0

Agrandir

L'équipe canadienne de paranatation en vue des Jeux de Rio.

Chris Young, PC

La Gatinoise âgée de 21 ans a été ajoutée lundi à la formation canadienne en vue de cette compétition multisports prévue du 7 au 18 septembre. L'exclusion des athlètes russes permettra aux divers pays d'amener des athlètes supplémentaires en sol brésilien.

«Ça fait quelques semaines que je sais que c'est une possibilité. Ça fait trois semaines que je m'entraîne au cas où», a avoué Bérubé en entrevue téléphonique au Droit.

Ce sera sa deuxième aventure paralympique. Elle avait participé aux Jeux de Londres, en 2012, terminant 11e dans trois courses.

Bérubé avait été incapable au printemps de se qualifier au sein de l'équipe canadienne de paranatation en vue du rendez-vous de Rio. «C'était lourd à encaisser», a-t-elle rappelé.

«Quand j'ai su que j'aurais peut-être l'opportunité finalement de participer aux Jeux, je n'avais pas encore fait mon deuil de ce qui s'était passé en avril. Les dernières semaines ont été une montagne russe d'émotions.»

Quelques larmes

À quel point la nouvelle de son ajout à l'équipe l'a émue?

«J'ai définitivement versé quelques larmes», a confié Bérubé, qui prendra le départ d'une seule épreuve par contre aux Jeux. Elle sera inscrite au 100 m brasse.

«J'aurais aimé nager ma meilleure épreuve, a dit la spécialiste du 200 m QNI. Mais je suis quand même relativement bonne dans cette épreuve-là aussi.»

Il y a quatre ans, Camille Bérubé avait disputé cinq courses à Londres.

«Je suis un peu moins jeune qu'en 2012. Ça aurait pu être un défi cette fois-ci de nager autant», a soutenu la jeune femme, victime d'un cancer à la naissance qui a causé une déficience dans les deux jambes.

L'an dernier, elle était montée trois fois sur le podium aux Jeux parapanaméricains de Toronto.

Le Canada enverra un total de 162 athlètes dans 19 sports, dont le para-triathlon et le para-canoë. Ce sont deux nouvelles disciplines au menu des Jeux.

Bérubé fait partie d'un groupe de sept athlètes qui ont été ajoutés à la suite de la suspension décernée à la délégation russe. Les nageurs Zack McAllister, Danial Murphy et Jean-Michel Lavallière, l'escrimeur Mathieu Hébert et le tandem en cyclisme sur route composé de Shawna Ryan et Joanie Caron sont les autres heureux élus.

«De participer à des Jeux pour une deuxième fois en carrière, ça représente tout le travail que j'ai fait depuis huit ans. Quand j'ai commencé à nager en 2008, j'avais déjà les yeux sur 2016. À Londres en 2012, j'étais encore très jeune. Je ne réalisais pas tout ce qui se passait», a soutenu Bérubé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer