Karine Thomas prête pour le test ultime

Il s'agit des derniers Jeux olympiques pour Thomas,... (Wong Maye-E, AP)

Agrandir

Il s'agit des derniers Jeux olympiques pour Thomas, qui avait terminé quatrième dans l'épreuve par équipes à Londres.

Wong Maye-E, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Après des mois d'efforts pour mettre sur pied un programme libre innovant, les nageuses synchronisées Jacqueline Simoneau et Karine Thomas seront soumises à leur examen final, mardi.

Jaqueline Simoneau et Karine Thomas espèrent devenir mardi... (AFP, Christophe Simon) - image 1.0

Agrandir

Jaqueline Simoneau et Karine Thomas espèrent devenir mardi le premier duo canadien à monter sur le podium en nage synchronisée depuis Penny et Vicky Villagos aux Jeux de Barcelone en 1992. 

AFP, Christophe Simon

Les Canadiennes se sont qualifiées pour la finale de l'épreuve en duo, lundi, aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, après avoir conclu la phase préliminaire au septième rang avec un score total de 179,3583 points.

Après avoir offert des performances relativement bonnes lors des deux premières journées de compétition, Thomas et Simoneau devront donc s'attaquer au test final. L'entraîneuse de l'équipe canadienne, Meng Chen, a d'ailleurs dressé un parallèle entre leur situation et celle d'un étudiant.

«Vous savez, en nage synchronisée, nous avons besoin de bâtir notre crédibilité. C'est comme à l'université, lorsqu'un étudiant passe un examen. Tu veux toujours obtenir la meilleure note possible. C'est la même chose pour nos nageuses, a souligné l'entraîneuse d'origine chinoise. Elles ont le talent et les capacités pour obtenir de très bonnes notes, mais elles doivent réussir leur dernière performance (mardi).

«Je veux qu'elles nous montrent ce dont elles sont vraiment capables.»

Dans l'espoir d'atteindre le podium, les représentantes de l'unifolié miseront sur un programme libre qu'elles peaufinent depuis un an en compagnie de l'auteur et metteur en scène québécois Sébastien David. Dimanche, il leur avait procuré le septième rang des préliminaires.

Se reprendre

Thomas a reconnu que cette performance n'avait pas été à la hauteur des attentes, mais Simoneau et elle comptent bien se reprendre en finale.

«Demain, ça vaut pour 100 pour cent (de la note), a rappelé Thomas, de Gatineau. Si nous sommes capables de corriger les erreurs que nous avons commises lors des préliminaires et de nous assurer que notre routine soit aussi belle - sinon plus qu'en préliminaires -, alors nous serons contentes.»

Les Russes Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina, championnes olympiques en titre, ont dominé les préliminaires avec une récolte de 194,5244 points. Elles ont devancé dans l'ordre les Chinoises Xuechen Huang et Wenyan Sun par 3,0889 points, et les Japonaises Yukiko Inui et Risako Mitsui par 7,003 points.

Seules les 12 meilleures équipes, sur les 24 inscrites à cette compétition, ont franchi la phase préliminaire. En finale, mardi, les équipes devront de nouveau effectuer leur programme libre.

Les filles volaient sur l'eau

Pour atteindre la finale, Thomas et Simoneau ont signé un score de 89,2916 points lors du programme technique. À l'issue de leur prestation, Thomas a confié qu'il s'agissait de leur meilleure note cette saison.

«Au fond, notre routine technique, c'est un peu notre bébé, a confié la vétérane de 27 ans. Nous savons que nous sommes bonnes dans les éléments techniques, donc pour nous c'était vraiment important de le démontrer et d'être confiantes dans notre exécution.»

Cette performance a semblé de toute évidence plaire à Chen, qui n'a cessé de sourire et de frapper des mains alors que ses protégées sortaient de la piscine.

«De mon point de vue sur le coin de la piscine, je peux vous dire qu'elles m'ont vraiment montré leurs forces, a-t-elle dit. Vous savez, notre signature, en tant que Canadiennes, c'est notre hauteur et l'amplitude de nos mouvements. On dirait que les filles volaient au-dessus de l'eau aujourd'hui. Je suis tellement excitée pour demain (mardi).»

Premiers jeux et derniers jeux

Il s'agit des premiers jeux de Simoneau et des derniers pour Thomas, qui avait terminé quatrième dans l'épreuve par équipes aux Jeux de Londres en 2012. Chen a indiqué qu'elle aimerait bien que Thomas quitte la scène internationale en offrant un dernier coup d'éclat.

«Demain, elles devront nager comme elles en sont capables - en termes de synchronisme, d'énergie et d'émotions, a-t-elle dit. Je veux qu'elles livrent la performance de leur vie.»

Marie-Pier Boudreau-Gagnon et Élise Marcotte avaient également terminé en quatrième place de l'épreuve en duo à Londres.

Le dernier duo canadien qui est monté sur le podium olympique a été celui de Penny et Vicky Vilagos aux Jeux de Barcelone en 1992.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer