Des athlètes dans l'ombre des étoiles

Gabriela Dabrowski sera la partenaire d'Eugenie Bouchard à Rio.... (Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse)

Agrandir

Gabriela Dabrowski sera la partenaire d'Eugenie Bouchard à Rio.

Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une jouera en double féminin aux côtés d'Eugenie Bouchard. L'autre va succéder à son légendaire papa en équitation.

Gabriela Dabrowski et Amy Millar font partie de l'important contingent d'athlètes de la grande région de la capitale nationale qui participeront aux Jeux olympiques. Près d'une vingtaine de noms forme ce groupe. Certains connus, d'autres moins.

Dabrowksi, 24 ans, a déjà gagné l'Orange Bowl des moins de 18 ans en 2009. Un titre déjà remporté par le passé par les Sabatini, Evert, Kournikova, Dementieva, Federer, McEnroe et Roddick.

Bilingue, la raquette de Gloucester sera la partenaire de Bouchard à Rio. Quant à Millar, de Perth, il s'agira de sa première aventure olympique. Son père Ian a participé 10 fois aux JO, un record.

Le compteur a bien failli tourner sur le chiffre 11. Mais son cheval Dickson a dû être opéré au sinus, l'empêchant de se rendre au Brésil.

Parmi les athlètes dans l'ombre, on retrouve notamment la lutteuse Erica Wiebe, de Stittsville, médaillée d'or chez les 75 kg aux Jeux du Commonwealth en 2014

En canoë-kayak en eau vive, deux athlètes qui s'entraînent à la station de pompage des plaines LeBreton seront au Brésil. Michael Tayler et Cameron Smedley sont dirigés par un Gatinois d'origine polonaise, Michal Staniszewski, qui a gagné une médaille olympique à Sydney.

En athlétisme, un ancien sprinter des Gee Gees d'Ottawa, Makinde Segun, fera partie du relais 4x100 m masculin.

La région aura un pongiste à ces Jeux. Eugene Wang a toutefois passé la dernière année en Allemagne de même qu'en France à s'entraîner.

En natation, Erika Seltenreich-Hodgson excelle aux épreuves QNI (quatre nages individuel). Elle a gagné le bronze aux championnats du monde juniors en 2011.

Ceux qui suivront le tournoi de soccer féminin pourraient reconnaître des noms familiers. Deux joueuses du défunt Fury d'Ottawa de la W-League, Rhian Wilkinson et Diana Matheson, porteront les couleurs du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer