Gil brille, la relève des Champions flanche une fois de plus

Lorsque le lanceur Yean Carlos Gil a tiré... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Lorsque le lanceur Yean Carlos Gil a tiré sa révérence, il avait alloué trois coups sûrs et retiré huit frappeurs sur des prises.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

La bonne nouvelle, c'est que Yean Carlos Gil n'a pas l'air rouillé du tout.

Le seul lanceur partant gaucher des Champions d'Ottawa a retrouvé son poste dans la rotation, vendredi, après une absence d'un mois. C'était comme s'il n'était jamais parti.

Il a lancé six grosses manches face aux Boulders de Rockland. Quand il a tiré sa révérence, il avait alloué trois coups sûrs et retiré huit frappeurs sur des prises.

Les Champions avaient les devants.

Le problème, c'est que le premier releveur qui lui a succédé a gaffé.

Adam Eggnatz, qui est habituellement fiable, n'a pas été capable de compléter la septième. Il a alloué trois points - tous mérités - et les Champions ont été défaits 3-2.

Les Boulders ont donc remporté les deux premières parties (serrées) de cette série. Les Champions devront redoubler d'effort, dans les deux parties à l'affiche ce week-end, afin de sauver les meubles.

À moins d'un mois de la fin de la saison régulière, ils ne peuvent plus se permettre de perdre trop de terrain.

Vendredi, le voltigeur Matt Helms a été le joueur de position le plus efficace des Champions. Il a frappé en lieu sûr à trois reprises.

Sébastien Boucher, visiblement incommodé, a raté une autre partie.

Le gérant Hal Lanier, en passant, a profité des derniers jours pour mettre sous contrat un premier but recrue, Alex Venditti.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer