Champions: la relève flanche en huitième manche

En plus de retirer un coureur au marbre,... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

En plus de retirer un coureur au marbre, sur cette séquence, le receveur Danny Grauer a bien dirigé le partant Austin Chrismon pendant sept manches.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les problèmes des Champions d'Ottawa ne sont pas tous réglés.

L'équipe la plus hot de la Ligue Can-Am a renoué avec l'action, jeudi soir, au terme d'une courte pause du Match des étoiles. Une des puissances du baseball indépendant, les Boulders de Rockland, était débarquée en ville pour entreprendre une nouvelle série de trois matches.

Pendant sept manches, la « puissance » ne donnait pas trop de trouble aux Champions. Le partant d'Ottawa, Austin Chrismon, lançait un match pratiquement parfait.

Chrismon a cependant été obligé de céder sa place à la huitième. Il avait atteint sa limite de lancers pour la soirée.

La relève est venue tout bousiller.

Le gérant Hal Lanier a été obligé d'utiliser trois lanceurs pour se sortir de la huitième. Les Boulders ont inscrit six points dans cette huitième pour finalement se sauver avec une victoire de 7-6.

Une performance qui pourrait donner des cauchemars à certains.

Les Champions ont connu un désastreux début de saison parce que leurs releveurs avaient l'habitude d'offrir des performances du genre.

« Ce n'est plus la même chose. Nos releveurs pètent le feu depuis quelques semaines. Des mauvais matches, ça peut arriver à n'importe quelle équipe. Nous ne pouvons pas y échapper », assure Lanier.

Même son de cloche du côté de Chrismon.

L'as de la rotation, qui avait remporté six de ses sept rencontres précédentes, est aussi convaincu qu'il s'agit d'un simple accident de parcours.

« Notre enclos des releveurs nous a causé des problèmes au début de l'été, mais nous avons effectué des changements, depuis. Nous avons trouvé des gars qui sont capables de faire le travail. Rien n'est parfait. Ce soir, ils ont trébuché. C'est ça, le baseball. Le truc, c'est de s'assurer de ne pas répéter les mêmes erreurs dans notre prochaine partie », résume-t-il.

L'enclos des Champions devrait obtenir de l'aide, justement, ce week-end.

Le gaucher Yean Carlos Gil, un membre important du groupe de lanceurs, a officiellement quitté l'infirmerie, jeudi après-midi. Un petit bobo l'a tenu à l'écart du jeu depuis la Fête du Canada. Tôt ou tard, il devrait retrouver sa place au sein de la rotation des partants. Pour lui permettre de tranquillement se remettre dans le bain, Lanier compte l'utiliser de manière temporaire à titre de releveur.

« Nous allons lui donner quelques sorties ce week-end. Avec un peu de chance, il aura la chance de lancer plusieurs manches. Nous allons voir comment ça se passe avant de réviser nos plans en début de semaine prochaine », déclare le gérant.

Gil a remporté huit matches en 2016. Il est toujours à la recherche de sa première victoire en 2017.

Record

La contre-performance des releveurs est survenue devant une des meilleures foules de l'année. Près de 3300 personnes s'étaient rendues au parc RCGT où on rendait hommage à l'ancien dur-à-cuire des Sénateurs, Chris Neil.

Elle a également jeté un peu d'ombre sur une performance mémorable du voltigeur de gauche Matt Helms.

L'Américain de l'Oklahoma a frappé la balle en lieu sûr dans un 13e match consécutif. Il s'agit d'un nouveau record d'équipe.

Pas mal, pour un gars qu'on utilise d'abord pour sa fiabilité en défensive.

« Il ne s'élance plus sur des mauvais lancers comme l'an dernier. C'est ce qui lui permet de connaître une bonne saison », croit Lanier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer