Quand la relève va, tout va

Le lanceur des Champions d'Ottawa, Phillippe Aumont, a... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Le lanceur des Champions d'Ottawa, Phillippe Aumont, a accordé 10 coups sûrs et quatre points aux Jackals (30-20).

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au bâton, les Champions d'Ottawa n'ont pas de complexe dans la Ligue Can-Am. Leur défensive n'est pas mauvaise non plus et la qualité de leurs lanceurs partants ne fait aucun doute. Si les champions en titre du circuit Wolff éprouvaient des difficultés sur le terrain cette saison, c'était surtout en raison de leurs lanceurs de relève qui n'arrivaient pas à ralentir les attaques adverses.

Le gérant Hal Lanier a cependant fait le ménage dans son enclos depuis deux semaines. Cinq des six releveurs du début de la saison ont été libérés et les petits nouveaux ont fait le travail en fin de semaine pour aider les Champions à balayer une rare série de quatre matches au New Jersey.

Les Champions ont profité d'un grand chelem de Ricky Oropesa pour transformer un déficit de 2-5 en victoire de 6-5 samedi soir. La claque du joueur de premier but est survenue en huitième manche. Cinquième partant du club, Matt Tulley avait accordé cinq points en cinq manches et deux tiers, mais sa relève a été parfaite. Adam Eggnatz a enregistré quatre retraits sans accorder de point et Jared Price a complété les six derniers retraits en blanchissant la puissante attaque des Jackals. Depuis son arrivée à la fin de la dernière semaine, Price a lancé quatre manches parfaites au New Jersey.

Steve Nyisztor a produit les deux autres points dans cette victoire grâce à une soirée de trois coups sûrs en quatre présences à la plaque.

Victoire pour Aumont

Dimanche, le Gatinois Phillippe Aumont a signé sa troisième victoire en quatre décisions en lançant sept manches dans un gain de 10-4. Le grand droitier a accordé 10 coups sûrs et quatre points aux Jackals (30-20) avant d'être remplacé par Noah Gapp qui a fermé les livres en n'allouant pas de point dans les deux dernières manches. Gapp a aussi blanchi les Jackals pendant quatre manches au cours de la dernière série.

Voilà qui devrait donner un peu d'espoir au gérant Hal Lanier, découragé par la tenue de ses releveurs dans la première moitié de saison.

« Eggnatz a mis des zéros au tableau. Price a enregistré son premier sauvetage et Gapp a lancé des prises. Ça fait du bien », a dit le gérant Lanier.

En attaque, les Champions (20-29) ont été propulsés par les circuits de Sébastien Boucher, Danny Grauer et Steve Brown. Boucher a complété son après-midi avec trois coups sûrs. À part son circuit, il a cogné deux doubles, marqué quatre fois en plus de produire deux points. Grauer a également frappé trois fois en lieux sûrs avec deux points comptés et deux points produits alors que Brown a été deux en quatre au bâton. Il a produit trois points.

L'équipe ottavienne profitera d'une journée de congé lundi avant d'entreprendre une série de trois matches contre les Miners de Sussex à domicile à compter de mardi. Pour accéder aux séries éliminatoires, les Champions devront justement rejoindre ces Miners (24-23) qui détiennent une priorité de cinq matches sur eux au quatrième rang de la Ligue Can-Am.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer