Prudence chez les Champions

Philippe Aumont espère participer à l'un des matches... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Philippe Aumont espère participer à l'un des matches hors-concours de l'équipe qui débutent vendredi. Sa préparation tardive fait en sorte que le gérant Hal Lanier hésite à l'envoyer sur le monticule.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Philippe Aumont souriait. Il porte à nouveau une casquette d'une équipe de baseball.

Encore mieux, cette calotte s'avère aux couleurs d'une formation de son patelin. Le grand droitier de Gatineau a retrouvé le plaisir de jouer depuis le début du camp d'entraînement des Champions d'Ottawa.

Jeudi matin, il s'amusait à frapper des roulants aux joueurs à l'avant-champ. « C'est notre travail, nous les lanceurs, quand on ne lance pas », a-t-il dit en riant.

Les Champions l'ont embauché pour sa balle rapide. Également pour sa présence intimidante sur le monticule. Jusqu'ici, ils aiment ce qu'ils voient de l'ancien choix de première ronde des Mariners de Seattle.

« Phil a participé à deux séances dans l'enclos des releveurs. Il a été solide. Il maîtrisait bien ses lancers, notamment sa balle cassante », a analysé le gérant Hal Lanier. Nous voulons par contre être prudents avec lui. Pas question de précipiter les choses. »

Aumont n'a pas lancé de l'hiver. C'est que le principal intéressé, qui a délaissé le baseball au printemps 2016 après 10 matches avec la filiale AAA des White Sox de Chicago, ne s'attendait pas à effectuer un retour au jeu. Sa décision de se joindre aux Champions a été prise la fin du mois d'avril.

« Ça ne fait que deux semaines que je m'entraîne », a noté l'artilleur de 6'7'' et 240 livres.

« Habituellement, je recommençais à lancer au mois de décembre pour me préparer en vue d'un camp du baseball majeur. Là, j'essaie de faire en trois semaines ce qui me prenait trois mois. »

C'est pourquoi les Champions ont déjà écarté l'idée de l'envoyer sur le terrain vendredi lors de leur premier match hors-concours. Une équipe de Saint-Jérôme, de la Ligue de baseball senior du Québec, débarquera au parc RCGT.

« Il faudra s'asseoir et voir ce que nous allons faire avec Philippe. S'il lance ou non dans une partie hors-concours », a soutenu Lanier.

Aumont, lui, aimerait bien affronter des frappeurs. « Mon bras est en santé. Je me sens bien », a-t-il noté.

« On m'a dit que je pourrais peut-être lancer une manche dimanche », a-t-il ajouté plus tard dans la discussion. Une équipe d'étoiles de la NCBL sera alors l'adversaire des Champions.

« Je suis comme les autres gars ici. J'ai l'esprit compétitif. Je veux jouer. Mais en même temps, je dois me montrer responsable et intelligent. Tu ne veux pas subir une blessure qui peut gâcher ta saison. »

« Nous avons un beau groupe ici. Nous sommes bien entourés aussi. Surtout, nous avons un championnat à défendre. »

Grands gagnants de la Ligue Can-Am en 2016, les Champions entameront le calendrier régulier le 18 mai. Les Aigles de Trois-Rivières seront alors les visiteurs pour une série de cinq parties.

Lanier et ses adjoints devront retrancher trois joueurs d'ici mercredi. Dix membres de l'édition championne sont de retour. « Dont quatre de nos cinq lanceurs partants », a pris le soin de noter le gérant.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer