Les Champions retiennent leurs joueurs clés

Le vétéran Albert Cartwright a été mis sous... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Le vétéran Albert Cartwright a été mis sous contrat mercredi.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un championnat est toujours un moyen de persuasion efficace. Gérant des Champions d'Ottawa dans la Ligue Can-Am, Hal Lanier est en train de s'en rendre compte.

La région n'est pas encore recouverte de son tapis blanc que le club peut déjà compter sur le retour du coeur de son alignement des frappeurs. Après le joueur de premier but Kenny Bryant lundi, c'est le vétéran Albert Cartwright qui a officiellement été mis sous contrat mercredi. Meilleur frappeur du club, le joueur de deuxième but a été le seul joueur de position des Champions à prendre part au Match des étoiles cette année.

C'est une formalité, mais d'ici peu, les Champions annonceront aussi le retour du voltigeur vedette Sébastien Boucher. Avec Bryant, joueur par excellence du club en 2016, Cartwright et Boucher qui seront de retour, les Champions sont en train de jeter les fondations d'un club qui pourra aspirer à un deuxième championnat consécutif. Lanier s'est aussi aidé en confirmant les retours de ses trois meilleurs lanceurs partants.

« Mettre autant de joueurs sous contrat aussi tôt, je n'ai pas fait ça depuis longtemps dans le baseball indépendant. Habituellement, j'aime attendre de voir où les joueurs vont tomber. Quelques-uns de nos joueurs pourraient toujours nous échapper au profit du baseball affilié. J'essaie de placer nos joueurs dans des organisations du baseball majeur, mais si ça ne marche pas, ils seront au moins sous contrat avec nous. »

Hal Lanier ajoute qu'il ressent soudainement la pression d'avoir à apporter un second championnat aux partisans d'Ottawa. « Nous voulons répéter notre exploit et la meilleure façon d'y arriver, c'est de s'assurer de retenir nos joueurs clés. »

Une destination populaire

En plus du championnat, le gérant de 74 ans a maintenant une autre carte dans sa manche quand vient le temps d'approcher des joueurs qu'il souhaite insérer à son alignement. Le mot s'est passé à travers la Can-Am et les autres ligues indépendantes.

Les joueurs veulent jouer à Ottawa.

« Je reçois des appels de joueurs ailleurs dans notre ligue et d'un peu partout. Ils se renseignent sur nous. Ils ont entendu de bonnes choses. Nous sommes en train de devenir une destination pour les joueurs du baseball indépendant. Nous avons le meilleur terrain de la ligue. L'organisation est en train d'établir sa marque. Certains joueurs ne veulent plus partir quand la saison se termine ! »

Membre de l'équipe championne des Séries mondiales des Cards de St-Louis en 2011, Adron Chambers serait le prochain sur la liste d'épicerie du gérant Lanier. « Il veut revenir et je m'attends à ce qu'il revienne », a-t-il avancé au sujet de celui qui s'était amené à Ottawa dans le dernier mois de la saison en frappant pour ,304 en 24 matches.

« Les morceaux tombent en place rapidement. Nous cherchons toujours des joueurs pour remplacer des lanceurs que nous avons perdus dans des échanges de fin de saison, mais je suis optimiste. En tout cas, nous sommes en avance sur 2015 à pareille date parce que nous avions eu tout un roulement de personnel après notre première année dans la ligue », a ajouté Lanier en direct de Vero Beach, en Floride, où il assiste à un camp de baseball professionnel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer