Galbraith et les Champions retrouvent leur aplomb

Cette victoire contre les Miners était la quatrième... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Cette victoire contre les Miners était la quatrième consécutive pour les Champions, qui devraient bientôt ravir le troisième rang du classement aux Boulders de Rockland.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Champions d'Ottawa ont possiblement réglé un de leurs plus gros problèmes.

Depuis le début de la saison, Laetten Galbraith constituait le maillon faible de leur rotation. Il avait signé une seule victoire à ses 13 premiers départs. Il allouait plus d'un coup sûr par manche. Il ne l'avait simplement pas.

Lundi soir, au parc RCGT, le droitier qui est originaire de la Louisiane a finalement signé sa deuxième victoire de la saison. En tant que releveur.

En travaillant comme il faut pendant deux manches, il a mené les Champions à un gain de 7-3 contre les Miners de Sussex County.

«Ça fait du bien de le voir lancer comme il lançait l'année dernière», lance avec bonne humeur le gérant Hal Lanier.

Son équipe vient quand même de gagner ses quatre dernières parties.

Elle va bientôt ravir le troisième rang du classement aux Boulders de Rockland.

«Je ne sais pas trop ce qui s'est passé pour Laetten en début de saison. Sa balle cassante n'avait plus le même mordant. Sa tombante avait perdu de son efficacité, aussi. Ce soir, toutefois, il a réussi à lancer de bonnes balles à l'intérieur aux frappeurs droitiers des Miners. Il a réussi à obtenir plusieurs roulants. Cela me laisse croire qu'il est en train de retrouver son étoffe.»

«Il faut souligner qu'à travers tous ses problèmes, Laetten n'a jamais perdu le moral. Il a conservé une bonne attitude. Ça l'a vraiment aidé», ajoute le gérant.

Galbraith devra s'efforcer de garder le moral, dans les prochaines semaines, parce qu'il continuera de travailler dans l'enclos des releveurs.

«Ce sera probablement sa place jusqu'à la fin de la saison», annonce Lanier.

Celui qui l'a remplacé dans la rotation, le gaucher Miles Moeller, n'a pas mal fait face aux Miners. Si on efface les deux coups de circuit consécutifs alloués en quatrième manche, il a connu une soirée quasi parfaite.

«Nous aurons besoin de lui prochainement. Il nous sera notamment utile quand nous affronterons les nombreux frappeurs gauchers des Jackals du New Jersey».

Face à Sussex County, les Champions ont aussi utilisé la longue balle.

Kenny Bryant, le cogneur de puissance d'Ottawa, a catapulté une autre balle derrière la clôture du champ droit.

Un deuxième circuit en autant de rencontres pour le colosse de 225 livres qui est originaire de la Caroline du Sud.

Dans la Ligue Can-Am, les frappeurs ne sont pas fous du Parc RCGT. Ses clôtures sont un peu éloignées au goût des frappeurs du circuit indépendant.

Bryant, lui, n'est clairement pas intimidé. Huit de ses 10 circuits, jusqu'ici, ont été cognés à domicile.

«Je crois que j'ai obtenu de meilleurs lancers à la maison que sur la route. Ça explique mes succès», dit-il.

Le circuit de lundi devrait lui faire particulièrement plaisir. Il affrontait ses anciens coéquipiers. Il portait les couleurs des Miners en 2015.

«Je ne dirais pas que cela m'ajoute de la pression. Au contraire. Je suis toujours heureux de retrouver tous mes amis. J'aime bien jouer contre eux. Je m'amuse. Je ne suis vraiment pas stressé.»

Danny Grauer a également connu une bonne soirée au bâton. Il a frappé deux coups sûrs en trois présences au marbre.

En début de journée, lundi, il a mérité le titre de joueur par excellence de la dernière semaine dans la Can-Am.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer