Gélinas encaisse une deuxième défaite à Ottawa

Kenny Bryant a contribué au pointage avec un... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Kenny Bryant a contribué au pointage avec un circuit en solo pour les Champions.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans l'effervescence des dernières semaines, où il a été appelé à ajouter le titre d'instructeur des lanceurs des Capitales de Québec à sa liste, Karl Gélinas n'a pas eu le temps d'entrer en contact avec les amis qu'il a dans la région d'Ottawa, lui qui a grandi à Clarence-Rockland.

Karl Gélinas a encaissé une deuxième défaite consécutive aux... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 1.0

Agrandir

Karl Gélinas a encaissé une deuxième défaite consécutive aux mains des Champions d'Ottawa, accordant trois points dès la manche initiale.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

C'était probablement aussi bien ainsi: l'as des Capitales a encaissé une deuxième défaite consécutive aux mains des Champions d'Ottawa et de leur as Austin Chrismon, accordant trois points dès la manche initiale dans un revers de 4-3 devant 2497 amateurs au parc Raymond Chabot Grant Thornton.

Chrismon a lancé un match complet où il a éparpillé huit coups sûrs, finissant la rencontre même s'il a concédé deux points aux visiteurs en fin de neuvième avant d'obtenir le dernier retrait avec un coureur posté au troisième coussin.

Celui qui représentera les Champions au match des étoiles de la semaine prochaine avait aussi eu raison de Gélinas la semaine dernière dans la Vieille Capitale, un gain de 6-4 jeudi dernier.

«Je me sentais bien, mais ça ressemblait à mon dernier départ contre Ottawa. Je prenais souvent les devants contre les frappeurs, mais pas moyen de lancer le tir de qualité que je veux avec aucune balle, deux prises, ou une balle et deux prises. Je me mettais dans le trouble ou je me faisais faire mal dans des comptes favorables pour moi. C'est clair que je dois apporter un ajustement à ma game, ça fait deux départs que c'est comme ça. Chapeau à Ottawa, ils ne gaspillent pas de présences et ils font contact», a confié Gélinas après coup, lui qui a alloué 10 coups sûrs et quatre points mérités en huit manches pour voir la défaite être portée à sa fiche (6-3).

Ottawa a amorcé le match en lions avec un double d'Albert Cartwright (son premier de trois coups sûrs), un simple productif de Matt Helms, un roulant de Derrick Pyles qui a amené Helms au marbre, puis un circuit en solo de Kenny Bryant. Un triple de Daniel Bick et un double de Danny Grauer ont permis de répliquer au point des visiteurs compté en début de cinquième manche, sur le simple productif de Lachlan Fontaine.

Chrismon semblait se diriger aisément vers la victoire jusqu'en neuvième, mais il s'est mis dans l'eau chaude en accordant un simple à Yeicok Calderon et un double à Jordan Lennerton qui réduisait l'écart à un point. Après un but sur balles et un amorti sacrifice, il y avait des coureurs aux deuxième et troisième coussins, mais après qu'un roulant d'Adam Ehrlich ait fait compter un troisième point, Yurisbel Gracial a frappé un haut ballon au deuxième but Cartwright et Ottawa avait sa deuxième victoire en deux soirs dans cette série.

«J'avais un bon feeling que je pourrais finir ce match. Tu veux toujours lancer le plus longtemps possible, et ils m'ont laissé sur la butte. J'en suis reconnaissant, surtout que ce sont mes coureurs qui étaient sur les buts. Je voulais essayer de m'en sortir à la fin, c'était une bonne soirée. J'ai essayé d'aller au plus profond de moi-même pour trouver de bons lancers et les exécuter. Ma défensive a été exceptionnelle derrière moi», a souligné Chrismon (5-3), qui a obtenu deux importantes balles à double jeu dans le match.

«[Chrismon] a offert toute une performance, le gars est un cheval. Il a repris là où (Andrew) Werner a laissé l'an passé pour nous. Il vous donne beaucoup de manches. On savait qu'il était fatigué à la fin, qu'il avait effectué beaucoup de tirs, mais c'était son match à perdre ou gagner», a souligné le gérant des Champions, Hal Lanier.

Son vis-à-vis Pat Scalibrini était encouragé de la performance des siens malgré ce troisième revers de suite des siens. «C'était beaucoup mieux que [lundi]. J'essaie toujours de passer le message qu'au baseball, tout est dans l'approche, et c'était beaucoup plus positif. On a des choses sur lesquelles bâtir. J'étais débiné hier, mais là, j'ai aimé l'effort. On a eu des chances, on va rester positif et finir fort avant le break. Chrismon a bien fait ça, il lance beaucoup de prises, on le savait, mais il a bien mélangé ses lancers, à l'intérieur et l'extérieur, rapides et balles à effet», a-t-il analysé.

Le troisième et dernier match de la série aura lieu mercredi soir, toujours au parc RCGT.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer