Les Champions déjouent les Capitales à l'arraché

C'est un simple du joueur cubain Donal Duarte... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

C'est un simple du joueur cubain Donal Duarte qui aura finalement fait la différence.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était la soirée Pokemon lundi soir au parc RCGT et les créatures virtuelles qui connaissent un regain de popularité ont fait surchauffer le tableau indicateur, son écran vidéo déclarant forfait en cinquième manche.

Les Champions d'Ottawa et les Capitales de Québec ont travaillé pas mal plus longtemps, eux, ayant besoin de manches supplémentaires pour finalement faire un maître alors que les locaux ont remporté un gain de 3-2 devant une foule de 1909 spectateurs.

C'est un simple productif du Cubain Donal Duarte en fin de 11e reprise qui a fait la différence, envoyant le coureur qui avait amorcé la manche au deuxième coussin selon le règlement international en vigueur dans la Ligue Can-Am croiser le marbre.

C'était la 14e fois cette saison que les hommes du gérant Hal Lanier devaient se taper du temps supplémentaire, égalant le record de la Ligue Can-Am pour toute une saison alors qu'il reste encore plus d'un mois à leur campagne 2016. Il partage la marque avec les Tornadoes de Worcester, qui l'ont établie en 2005.

Dans ces circonstances, ils ont maintenant une fiche de 7-7.

«Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise affaire de jouer autant de manches supplémentaires, c'est très taxant pour nos releveurs, a lancé le gérant des gagnants Hal Lanier. C'est une grosse victoire pour nous, surtout après avoir perdu comme on l'avait fait la veille (avec un but sur balles avec les buts remplis à Rockland). Il était temps d'en finir parce qu'on allait manquer de lanceurs.»

Les Capitales ont bousillé une belle chance d'en finir en début de neuvième quand ils ont rempli les buts avec aucun retrait, soutirant un coup sûr à l'avant-champ et deux buts sur balles au releveur gaucher Josh Blanco. Le droitier Tyler Wilson s'est cependant amené et il a sorti son club d'impasse en passant Yurisbel Gracial et Max Tissenbaum dans la mitaine, avant de forcer Adam Ehrlich à frapper une flèche au deuxième but, ce qui a fait bondir tous ses coéquipiers et entraîneurs dans l'abri.

«Wilson a fait tout un travail, ce n'est pas quelque chose que vous allez voir souvent à n'importe quel niveau de baseball. Il s'est fié à sa rapide qui rentrait à 93-94 milles à l'heure et il a obtenu les retraits sur des prises que ça prenait.»

Son homologue des Capitales Patrick Scalabrini voyait les choses d'un oeil pas mal différent. 

«Je suis pas mal déçu du manque d'opportunisme de nos frappeurs. Ils ont essayé de nous donner ce match-là à quelques reprises et on ne l'a juste pas voulu. Il y a eu un manque d'exécution, on n'a pas été capable de faire avancer nos coureurs quand c'était le temps. C'est gênant pour nos frappeurs alors que depuis quelque temps, on trouve des façons de perdre plutôt que de gagner. En neuvième, il y en a qui y sont allés pour le circuit au lieu de faire leur travail», a-t-il analysé après ce premier revers en quatre sorties à Ottawa cette saison.

Duel de gauchers

Le match a donné lieu à un bon duel de gauchers entre les partants Martine Garcia pour les Capitales et Yean Carlos Gill pour les Champions. Les deux points comptés aux dépens de ce dernier n'ont pas été mérités, des erreurs de Daniel Bick en première et Alexander Malleta en sixième lui compliquant l'existence. Le lanceur du Venezuela qui s'en va au match des étoiles du baseball indépendant la semaine prochaine n'a concédé qu'un petit coup sûr, un double productif de Yeicok Calderon en première reprise, au cours de ses sept manches de travail où il n'a aussi alloué qu'un but sur balles.

Son vis-à-vis Garcia a été presque aussi bon en ne concédant que trois coups sûrs et deux points mérités en six manches sur la butte. Les locaux ont marqué leurs deux points à ses dépens en deuxième manche quand Danny Grauer a réussi un double productif et qu'il est ensuite venu croiser le marbre sur le simple d'Albert Cartwright.

Les deux équipes poursuivront cette série de trois matches mardi soir, toujours au stade du chemin Coventry.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer