Les erreurs des Champions gâchent la fête

Le gérant des Champions d'Ottawa, Hal Lanier, n'a... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le gérant des Champions d'Ottawa, Hal Lanier, n'a pas mâché ses mots après la défaite de mercredi contre les Boulders.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison dans la Ligue Can-Am de baseball a débuté il y a deux semaines. Le gérant des Champions d'Ottawa, Hal Lanier, en a déjà plein son casque.

Son point de presse de mercredi soir a duré à peu près 90 secondes. Après avoir vu son équipe s'incliner 9-2 contre les Boulders de Rockland, il a répondu à une seule question.

«Il va falloir se mettre à jouer mieux que ça. Il va falloir jouer beaucoup mieux que ça», a-t-il déclaré, fixant son bureau.

«Nous faisons trop d'erreurs. Beaucoup trop d'erreurs. Au bâton comme sur le terrain, nous avons des gars qui ne sont même pas capables d'identifier des situations routinières. Ils ne sont pas capables de s'ajuster en conséquence.»

Les Champions ont officiellement commis trois erreurs en défensive dans leur dernier match. «Mais ce n'est pas nouveau. Soir après soir, je regarde les erreurs qui se répètent et qui s'accumulent. Nous n'avons vraiment aucune excuse. Nous évoluons sur le meilleur terrain de toute notre ligue. Le meilleur terrain», s'est-il exclamé.

«Si ça ne change pas, je vais très rapidement me lancer à la recherche de joueurs qui sont capables de jouer au baseball. C'est tout ce que j'ai à vous dire pour l'instant. Bonsoir», a-t-il craché, montrant la porte aux journalistes.

Avant de sortir, ceux-ci ont été obligés de contourner une chaise brisée, laissée au beau milieu de son bureau.

Avec leur fiche de 5-9, les Champions occupent le cinquième rang de leur ligue à six équipes.

Les champions en titre de la Can-Am, les Aigles de Trois-Rivières, connaissent un pire début de saison.

Des résultats qui laissent à désirer

C'était pourtant soir de fête au parc RCGT. Le lanceur partant Laetten Galbraith célébrait son 24e anniversaire de naissance. «On le savait. On voulait aller lui chercher la victoire», a laissé entendre le voltigeur Kenny Bryant, penaud, en fin de soirée.

Si la volonté était là, les résultats ont laissé à désirer.

Des erreurs en défensive ont été à l'origine des deux points alloués par Galbraith dans les six premières manches de la partie.

En septième, alors qu'on le sentait faiblir, le voltigeur de gauche Matt Helms a complété. Quand les buts étaient remplis, il a été incapable de stopper une balle qui roulait vers lui. Un simple coup sûr s'est alors transformé en triple bon pour trois points.

«Il a connu une seule mauvaise manche dans cette partie. Pour le reste, il n'a vraiment rien à se reprocher», a reconnu Lanier, juste avant d'exploser.

Les Champions ont au moins donné beaucoup du «baseball gratuit» à leurs fans dernièrement. Leurs quatre dernières parties à domicile avaient pris fin en prolongation.

Mercredi, les 818 fans présents n'ont pas eu ce privilège. 

Ceux qui sont restés jusqu'à la fin ont été récompensés. En neuvième manche, le voltigeur de centre Kenny Bryant a claqué un long circuit dans la droite. Ça lui en fait quatre à quatre dernières parties.

Dans le revers, le troisième but cubain Donal Duarte a frappé deux coups sûrs en trois présences au bâton. Un premier bon match, pour lui.

Les Champions poursuivront leur séjour à domicile jeudi. Ils entreprendront une série de quatre parties contre les Miners de Sussex County.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer