CH : la question du repos avant les séries pose dilemme

«En tant qu'entraîneur, vous voulez éviter les blessures,... (Archives, La Presse)

Agrandir

«En tant qu'entraîneur, vous voulez éviter les blessures, mais les blessures font aussi partie du hockey. Il y a beaucoup d'éléments auxquels il faut réfléchir avant de prendre une décision finale», a déclaré Claude Julien mercredi.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Brossard

Les joueurs du Canadien de Montréal n'ont pas encore obtenu leur billet pour les séries éliminatoires mais, involontairement peut-être, ce n'est pas l'impression qui s'est dégagée du point de presse de Claude Julien mercredi après-midi au Complexe sportif Bell de Brossard.

Le Tricolore a encore besoin d'une victoire en temps réglementaire ou en prolongation pour confirmer sa qualification à la grande danse printanière de la LNH. Pourtant, Julien a dû répondre, autant en français qu'en anglais, à des questions sur l'utilisation qu'il compte faire de ses joueurs dans une telle éventualité.

Le Canadien pourra obtenir son précieux laissez-passer pour les séries s'il bat les Panthers de la Floride avant l'étape des tirs de barrage jeudi soir au Centre Bell.

Un gain en fusillade pourrait repousser l'échéance de quelques jours, selon le résultat du match que disputera le Lightning de Tampa Bay, également jeudi soir, contre les Red Wings de Detroit. Tout ça, à cause de la fameuse colonne identifiée «ROW» (victoires en temps réglementaire et en prolongation, en français) qui sert de premier critère pour départager deux équipes sur un pied d'égalité à l'issue de la saison régulière.

Mais dans le contexte d'une qualification hâtive, la question de l'utilisation des joueurs jusqu'à la fin de la saison peut porter à réflexion, et on l'a senti dans les réponses de Julien.

Entre autres choses, l'entraîneur-chef du Tricolore veut accorder des moments de repos à Carey Price et faire en sorte qu'il n'ait pas à disputer chacun des six derniers matches de l'équipe. Mais c'est lui qui sera devant le filet du Tricolore jeudi.

Pour le reste, Julien prendra des décisions au cas par cas.

«Souvent, les joueurs veulent jouer, surtout s'ils sont satisfaits de leur rendement. Par ailleurs, en tant qu'entraîneur, vous voulez éviter les blessures, mais les blessures font aussi partie du hockey. Il y a beaucoup d'éléments auxquels il faut réfléchir avant de prendre une décision finale. Dans le passé, j'ai penché d'un côté comme de l'autre. Il faut évaluer la situation, regarder les joueurs à qui vous voulez donner du repos et prendre une décision dans ce sens.»

Lindgren rappelé

Quelques minutes après la conclusion de l'entraînement de mercredi, le Canadien a annoncé le rappel du gardien Charlie Lindgren de son club-école des IceCaps de Saint-Jean dans la Ligue américaine.

Au passage, le Canadien a aussi rétrogradé le gardien Zachary Fucale aux IceCaps.

En 45 matches dans la Ligue américaine, Lindgren affiche un dossier de 22-17-1, une moyenne de buts alloués de 2,62 et un taux d'efficacité de ,913. Il a récolté quatre blanchissages.

Le 7 avril 2016, Lindgren a pris part à son premier et seul match dans la Ligue nationale de hockey et signé une victoire de 4-2 contre les Hurricanes de la Caroline.

Le Tricolore avait été contraint de rappeler Fucale du Beast de Brampton mardi, après que Al Montoya eut aggravé une blessure au bas du corps qui l'a empêché de participer, comme prévu, au match contre les Stars de Dallas.

Montoya ne s'est pas entraîné mercredi et selon Julien, le gardien américain souffre d'une blessure mineure au bas du corps.

Julien n'a pas voulu s'avancer sur les possibilités que Montoya soit disponible pour le match de jeudi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer