Pacioretty réorganise le vestiaire

À la demande du capitaine Max Pacioretty, quelques... (Paul Chiasson, Archives PC)

Agrandir

À la demande du capitaine Max Pacioretty, quelques joueurs ont changé de casier dans le vestiaire du Tricolore.

Paul Chiasson, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il n'y a pas que les visages qui ont changé cette année dans le vestiaire du Canadien. Il y a l'attribution des places qui a été modifiée aussi.

À la demande de Max Pacioretty, une demi-douzaine de joueurs - à commencer par lui-même - ont changé de casier de façon à améliorer la communication dans le vestiaire. Ça peut sembler banal, mais, à sa deuxième saison en tant que capitaine du Tricolore, l'Américain veut mettre toutes les chances de son côté pour que le message passe mieux et que l'équipe forme un tout plus organique.

«J'ai toujours eu la même place dans le vestiaire depuis que je suis arrivé à l'âge de 19 ans», a rappelé Pacioretty. «Je ne changeais pas, un peu comme on ne change pas de numéro...»

Cette place-là, c'était dans le fond, tout près de la porte, celle par laquelle entrent les journalistes à Brossard et celle menant aux aires privées au Centre Bell.

«Le vestiaire de Brossard est fait un peu différemment», décrit Pacioretty. «Au Centre Bell, c'est plus facile de prendre la parole parce que le vestiaire est un peu plus carré alors que celui de Brossard s'étire sur le long, et c'est plus difficile de parler quand on est dans le fond. On sent moins que ça porte. C'est la raison pour laquelle dans plusieurs vestiaires on voit le capitaine et des vétérans au milieu de la pièce. Ça a du sens.»

Beaulieu près de Weber

Pacioretty est donc désormais au beau milieu, là où se trouvait jadis Brian Gionta. Brendan Gallagher, qui était assis à côté de lui par le passé, est déménagé avec lui. À la gauche de ce dernier, Alexander Radulov a trouvé un casier lui donnant une position assez centrale dans le vestiaire.

Directement en face de Pacioretty? Shea Weber. Tous les défenseurs sont du même côté et au milieu d'eux, l'éminent colosse sera bien placé pour exercer son influence.

«Sans chercher trop profondément, disons qu'on essaie de voir qui peut aider qui», ajoute Pacioretty qui n'a pas voulu donner trop d'exemples. Mais le plus évident, c'est le jeune arrière qui sera désormais assis à côté de Weber. «Nathan Beaulieu a changé de place, il est désormais à côté d'un joueur important», reconnaît le capitaine. «Ce sera bon pour lui.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer