Le Canadien parie sur Radulov

Alexander Radulov s'est entendu pour un contrat d'un... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Alexander Radulov s'est entendu pour un contrat d'un an avec le Canadien.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Brossard, QC

Marc Bergevin l'a admis sans détour: le Canadien de Montréal prend un autre pari en accordant un contrat, même d'une seule saison, à l'attaquant Alexander Radulov. Mais le directeur général dit avoir fait ses devoirs et avoir mis la main sur l'un des joueurs les plus talentueux disponibles.

Une année après avoir tenté sa chance avec un autre énigmatique patineur russe, Alexander Semin, un risque qui s'est avéré un échec retentissant, Bergevin a donné un pacte d'une saison à l'ailier droit de 29 ans, vendredi.

Selon les informations rendues publiques, Radulov, un choix de premier tour des Predators de Nashville en 2004, a accepté un contrat qui lui rapportera 5,75 millions $.

«Il voulait plus qu'une saison, ce que je comprends très bien. C'est ce que demandent tous les joueurs. Mais je tenais à un contrat d'une saison. J'ai été strict, a fait savoir Bergevin en conférence de presse. Le fait qu'il est prêt à s'y conformer et faire ses preuves parle de lui-même. Le reste lui appartient.»

Radulov a démontré tout son talent lors de ses huit campagnes dans la KHL, où il a amassé 492 points, dont 169 buts, en 391 matchs lors de deux séjours distincts de quatre saisons en Russie.

Mais ses trois années avec les Predators, lors desquelles il a tout de même amassé 47 buts et 102 points en 154 rencontres, ont été quelque peu houleuses.

«Je l'ai rencontré personnellement, j'ai parlé avec Shea Weber et avec Sergei Fedorov (le directeur général du CSKA de Moscou)», a fait savoir Bergevin sans préciser quand la rencontre avec Radulov avait eu lieu.

«Il est marié et père d'un enfant. C'était plus une question de maturité que de caractère dans son cas. Il était plus jeune, il avait 22 ou 23 ans, et on croit que cette partie de sa vie est derrière lui. Et Sergei m'a dit qu'il était l'un de ses leaders, son capitaine. On l'a observé cette année et il travaille très fort, et j'espère que la récompense en vaudra la peine.

«Shea m'a dit qu'il le connaissait très bien, qu'il est une bonne personne qui avait eu des problèmes de maturité et qu'il était un excellent joueur de hockey avec beaucoup de talent», a ajouté Bergevin.

À l'été de 2008, Radulov a quitté la formation du Tennessee alors qu'il lui restait encore un an à son contrat pour retourner dans ses terres natales. Il est revenu à Nashville vers la fin de la saison 2011-2012. Mais lors des séries éliminatoires de 2012, Radulov et son coéquipier Andrei Kostitsyn ont été suspendus pour avoir transgressé des règlements d'équipe.

«Ce qui est arrivé dans le passé demeure dans le passé. J'ai fait une erreur, mais je sais très bien ce que je fais maintenant, et ce que je veux. J'ai un enfant aujourd'hui et ma vision de la vie est différente», a répondu Radulov à ce sujet lors d'une téléconférence.

«La LNH est la meilleure ligue au monde et je veux jouer dans la meilleure ligue, contre les meilleurs joueurs au monde, a-t-il aussi mentionné. Je sais que le Canadien a un excellent groupe de joueurs, un très bon gardien, une bonne défensive et de bons attaquants. Le Canadien est une grande organisation, une des six équipes originales, et j'ai très hâte au camp d'entraînement et au début de la saison.»

Pour Radulov, il s'agira d'un deuxième séjour au Québec. Entre 2004 et 2006, il a porté les couleurs des Remparts de Québec et multiplié les prouesses offensives. Lors de sa deuxième saison, il a dominé le classement des marqueurs de la LHJMQ avec 152 points, dont 61 buts, en 62 rencontres. Il avait ajouté 55 points en 23 matchs éliminatoires avant d'aider l'équipe de Patrick Roy à remporter la Coupe Memorial.

Mikhail Sergachev... (PC) - image 2.0

Agrandir

Mikhail Sergachev

PC

Le club a également fait signer un contrat de trois ans au défenseur Mikhail Sergachev, premier choix de l'équipe la semaine dernière à Buffalo.

Sergachev touchera un salaire de 925 000 $, selon les informations qui circulaient.

Le défenseur russe de six pieds trois pouces et 206 livres a évolué avec les Spitfires de Windsor dans la Ligue junior de l'Ontario, la saison dernière. En 67 matchs, il a obtenu 17 buts et ajouté 40 passes. Il a célébré son 18e anniversaire de naissance le 25 juin, le lendemain du repêchage.

Un autre gardien

Al Montoya... (PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC) - image 4.0

Agrandir

Al Montoya

PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC

Plus tôt dans la journée, Bergevin avait annoncé que l'équipe s'était entendue sur les modalités d'un contrat d'une saison avec le gardien de but Al Montoya.

À titre d'adjoint à Roberto Luongo avec les Panthers de la Floride, l'Américain de 31 ans a présenté une fiche de 12-7-3 en 2015-2016, avec une moyenne de buts alloués de 2,18 et un pourcentage d'arrêts de 0,919, en 25 rencontres.

Montoya se joint à Mike Condon et à Charlie Lindgren dans la lutte au poste d'adjoint de Carey Price, qui se dit rétabli à 100 pour cent de sa blessure à un genou. Selon Bergevin, il ne s'agit toutefois pas d'un vote de non-confiance envers Condon.

«C'était important d'avoir une police d'assurance à la position de gardien et on se donne de la profondeur. Il n'y a pas de gardien catalogué numéro deux, ça va se passer au camp d'entraînement», a annoncé Bergevin.

Montoya, qui s'est adressé aux médias montréalais en téléconférence, a des plans bien définis.

«J'ai signé ce contrat avec le Canadien avec l'intention d'être l'adjoint de Carey Price.»

Le Canadien a également annoncé la conclusion d'une entente de deux ans avec le défenseur Zach Redmond, anciennement de l'Avalanche du Colorado, en plus de faire signer un contrat de trois ans au défenseur Mikhail Sergachev, premier choix de l'équipe la semaine dernière à Buffalo.

Enfin, Daniel Carr, joueur autonome avec compensation, a paraphé un pacte de deux ans avec le Canadien évalué à 725 000 $. Joueur autonome avec compensation, l'attaquant de 24 ans a laissé une favorable impression pendant son séjour avec le Tricolore la saison dernière, obtenant six buts et neuf points en 23 matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer