Galchenyuk et Smith-Pelly au coeur de la tempête

Malgré les demandes des représentants des médias, Galchenyuk... (André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

Malgré les demandes des représentants des médias, Galchenyuk et Smith-Pelly n'ont pas été rendus disponibles mardi pour répondre aux questions des journalistes.

André Pichette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Comme si ses difficultés sur la patinoire ne suffisaient pas, le Canadien de Montréal doit désormais composer avec un incident survenu à l'extérieur de la patinoire. Et comme c'est son habitude, l'équipe a décidé de régler l'épineux dossier derrière des portes closes.

Le directeur général Marc Bergevin a convoqué, mardi, les attaquants Alex Galchenyuk et Devante Smith-Pelly à la suite d'informations dévoilées par La Presse et selon lesquelles la copine de Galchenyuk aurait été arrêtée dans une affaire considérée comme un dossier de violence conjugale.

C'est dans cet immeuble de la rue Sherbrooke... (Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 2.0

Agrandir

C'est dans cet immeuble de la rue Sherbrooke que l'incident entre Alex Galchenyuk et sa copine se serait produit.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Les incidents allégués seraient survenus dans la nuit de samedi à dimanche au domicile de Galchenyuk, en présence de Smith-Pelly. Les policiers auraient reçu un appel vers 8h, dimanche matin.

Galchenyuk aurait décidé de ne pas porter plainte.

Rien ne devait toutefois transpirer mardi de cette rencontre au sommet. Malgré les demandes des représentants des médias, Galchenyuk et Smith-Pelly, qui ont participé à l'entraînement, n'ont pas été rendus disponibles sous prétexte de la rencontre avec Bergevin immédiatement après la séance d'entraînement de l'équipe au Complexe Bell.

Les journalistes ont également manifesté le souhait de rencontrer le directeur général, une demande qui a aussi été refusée. Quant à l'entraîneur Michel Therrien, il était déjà prévu qu'il ne tiendrait pas de point de presse mardi midi.

Affaire personnelle

À défaut d'obtenir le pouls des principaux intéressés ou de l'état-major de l'équipe, les journalistes ont dû se tourner vers les quelques joueurs qui se sont pointés dans le vestiaire, dont Brendan Gallagher et le capitaine Max Pacioretty.

«Nous avons été informés de la situation ce matin. Il s'agit d'une affaire personnelle entre Alex et son amie, et ce n'est pas quelque chose dont nous allons parler en ce moment», a d'abord déclaré Gallagher, qui n'a pas voulu préciser comment et par qui l'information avait été relayée aux joueurs de l'équipe.

Pacioretty a été plus bref encore.

«C'est une histoire qui n'est pas liée au hockey, et je n'émettrai pas de commentaires à ce sujet.»

Il ne s'agit pas de la première controverse dans l'entourage de l'équipe cette saison. Pas plus tard que samedi, après la défaite contre les Penguins de Pittsburgh, une sortie de P.K. Subban, suivie d'un regard de Pacioretty en sa direction, ont mené à des rumeurs de tension dans les rangs de l'équipe.

Et avant même que la campagne ne s'amorce, l'attaquant Zack Kassian a été impliqué dans un accident de la circulation qui a éventuellement mené à son départ de l'équipe, à la mi-décembre.

Mais plutôt que de parler de ces distractions et de leurs répercussions sur le reste de la formation, Gallagher et Pacioretty espéraient plutôt faire dévier les conversations vers le prochain défi du Canadien. Et le défi en question est imposant alors que les Blackhawks de Chicago s'arrêteront au Centre Bell jeudi.

«C'est inhérent au fait de jouer dans cette ville, a reconnu Gallagher. Surtout pendant des moments difficiles, les gens vont essayer de trouver des histoires. Comme nous le disons depuis le début, pour gagner, nous devons garder notre concentration sur la tâche à accomplir, peu importe les événements qui nous touchent. En ce moment, les Blackhawks de Chicago devraient représenter notre seule préoccupation.»

«Chicago forme une bonne équipe, et nous devons nous assurer d'amorcer la rencontre avec force, a fait remarquer Pacioretty. Les Blackhawks jouent avec aplomb. Ils comptent sur le meilleur joueur de la ligue, en ce moment, et ils en ont deux ou trois autres qui ne sont pas loin derrière. Ce sera important de connaître un bon début de match contre une formation de cette qualité.»

Price de retour sur patins, Petry à l'entraînement

Carey Price... (Olivier Jean, Archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Carey Price

Olivier Jean, Archives La Presse

Si le Canadien doit se passer des services du gardien Carey Price jusqu'au début du mois de février, les nouvelles à son sujet ne sont pas que pessimistes.

Quelque deux heures avant que ses coéquipiers n'amorcent leur séance d'entraînement quotidienne, mardi matin, Price s'est présenté sur la patinoire du Complexe Bell, où il a patiné sans équipement pendant 45 minutes. Il était accompagné du thérapeute sportif Graham Rynbend.

En fait, il s'agissait d'une deuxième journée consécutive où Price chaussait les patins, le Canadien confirmant qu'il avait également patiné la veille.

Price n'a participé qu'à trois matchs depuis le 29 octobre. Après une absence de huit rencontres, il est revenu au jeu le 20 novembre face aux Islanders de New York mais s'est de nouveau blessé cinq jours plus tard, face aux Rangers de New York.

Depuis son absence, le Canadien a présenté un dossier de 6-13-1 et a glissé au troisième rang de la section Atlantique, et au sixième échelon de l'Association Est.

Par ailleurs, le défenseur Jeff Petry était de retour à l'entraînement après avoir raté le match de samedi contre les Penguins de Pittsburgh.

«Ça s'est bien passé aujourd'hui. Je vais évaluer les progrès mais, si tout va bien, mon intention est d'être de retour au jeu jeudi.»

À cette occasion, le Canadien accueillera les Blackhawks de Chicago, avant de rendre visite aux Blues de St. Louis, samedi, et aux Blackhawks le lendemain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer