Les Capitals ont encore le dessus au Centre Bell

Les Capitals sont invaincus au Centre Bell depuis... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Les Capitals sont invaincus au Centre Bell depuis le 10 janvier 2009.

Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Les Capitals de Washington ont continué d'avoir le numéro du Canadien au Centre Bell, jeudi, en l'emportant 3-2 devant 21 288 spectateurs.

Les Capitals (18-5-1) ont étiré à 12 leur séquence de rencontres en saison régulière avec au moins un point de classement acquis à Montréal.

Depuis leur dernière défaite au Centre Bell, le 10 janvier 2009, ils montrent un dossier de 10-0-2.

Le Canadien (19-5-3) a connu une de ses sorties les plus inspirées de la saison, mais il s'est buté au brio du gardien Braden Holtby.

«Je ne sais pas pourquoi les Capitals ont du succès contre nous ici, a commenté l'attaquant Lars Eller, un des deux seuls avec Brian Flynn qui ont réussi à déjouer Holtby.

«Dans le passé, nous n'avions pas bien joué contre eux à la maison, mais ce soir nous aurions mérité de l'emporter. Nous avons disputé un de nos meilleurs matchs de la saison.»

L'entraîneur Michel Therrien a quant à lui parlé d'un des bons matchs de l'équipe.

Holtby a terminé la soirée avec 33 arrêts, améliorant sa fiche contre le Canadien à 7-0-2, tandis que Mike Condon a cédé à trois reprises sur 20 tirs.

«L'histoire du match, c'est que Holtby a été extraordinaire, a affirmé Therrien. C'est une des bonnes performances de gardien à laquelle j'ai assistée cette saison. Il a fait la différence.»

T.J. Oshie a été l'artisan de la victoire des Caps à l'attaque, avec un doublé. Tom Wilson a été leur autre marqueur.

«Nous sommes déçus du résultat, mais ce que j'ai apprécié c'est que c'est nous qui avons exercé une pression constante et qui avons dicté le jeu, a analysé Therrien. J'ai aimé l'énergie que nous avions. Nous aurions sûrement mérité un meilleur sort.»

Holtby étincelant

Le Canadien tirait de l'arrière par un but à l'issue de la deuxième période, même s'il avait battu la mesure, comme l'illustrait sa domination de 27-13 dans la colonne des tirs.

Des buts des visiteurs, réussis tôt dans la soirée et vers la fin du deuxième vingt, étaient l'explication au score de 2-1.

Mais la véritable raison était Holtby, qui a repoussé 16 des 17 lancers auxquels il a fait face uniquement en deuxième période.

Eller est parvenu à trouver une faille dans son armure, à 7:52, tout juste après la conclusion d'un jeu de puissance.

Mais Oshie a redonné l'avance aux Capitals à 44 secondes avant la fin du deuxième tiers. Condon a bloqué son tir initial. La rondelle a virevolté dans les airs avant de retomber sur le bras droit du gardien, qui l'a envoyée par inadvertance dans le filet.

Wilson avait propulsé les Caps en avant à 2:26 du premier tiers. Après avoir reçu le relais de Brooks Laich, qui a intercepté la passe du défenseur Nathan Beaulieu le long de la bande, il a déjoué Condon à l'aide d'un tir des poignets décoché de près.

Tôt en troisième, à 2:30, le Canadien a recréé l'égalité en infériorité numérique. Flynn a déculotté Holtby au terme d'une échappée, à l'aide d'une feinte de toute beauté dont on n'y soupçonnait pas la maîtrise.

Mais les Capitals sont revenus à la charge. Oshie a fait dévier à mi-chemin le tir du défenseur Karl Alzner, à 8:17.

Le Canadien a vu sa tentative de remontée être annulée par la pénalité qu'a écopée Dale Weise à 18:57.

Les visiteurs se sont contentés d'exercer un bon contrôle du disque jusqu'à la fin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer