Condon fera ses débuts dans la LNH à Ottawa

Mike Condon sera devant les filets du Canadien... (Archives, La Presse)

Agrandir

Mike Condon sera devant les filets du Canadien dimanche.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
BROSSARD

Mike Condon a su qu'il ferait ses débuts dans la LNH dimanche, en même temps qu'on lui a annoncé qu'il avait mérité sa place chez le Canadien, lundi dernier.

«J'ai commencé notre rencontre en lui disant qu'il jouerait son premier match dimanche. C'était ma façon de lui confirmer qu'il restait avec nous», a confié l'entraîneur Michel Therrien, vendredi, avant le départ de l'équipe vers Boston.

Samedi, Carey Price affrontera les Bruins et Condon le remplacera le lendemain à l'occasion du duel face aux Sénateurs d'Ottawa. Après avoir amorcé sa saison sur une note positive à Toronto mercredi, le Tricolore va livrer trois autres matchs à l'étranger en l'espace de quatre jours. Il va compléter sa tournée à Pittsburgh, face aux Penguins, mardi.

Therrien a dit ne pas avoir envisagé de permettre à l'Américain Condon de faire ses débuts tout près de chez lui, à Needham (Massachusetts), contre l'équipe de prédilection de son enfance et l'équipe préférée de sa famille. «Nous respectons le plan établi pour nos gardiens», a-t-il répondu.

Condon, qui est âgé de 25 ans, s'est dit simplement ravi d'avoir l'occasion de se retrouver au coeur de la rivalité. «Ç'aurait été le fun de jouer, mais je vais me concentrer sur mon match», a-t-il mentionné, en indiquant qu'aucun membre de sa famille ne prévoit faire le trajet jusqu'à Ottawa afin d'assister à ses débuts.

Admettant qu'il ressentira de la nervosité, le remplaçant de Dustin Tokarski a souligné que son «mantra» dans le moment est de réfléchir le moins possible. «Je ne veux pas m'imposer de pression additionnelle. Je veux simplement jouer et avoir du plaisir. C'est sur cet aspect que j'ai mis l'accent à l'entraînement pendant tout l'été. Je veux me concentrer à jouer et ne pas trop penser.»

Rivalité intacte?

Le CH s'est dirigé à Boston en tenant pour acquis que la rivalité sera tout autant féroce, malgré l'absence chez les Bruins de Milan Lucic, qui a été échangé aux Kings de Los Angeles, et du géant défenseur Zdeno Chara, blessé.

«La rivalité demeurera la même», a opiné le vétéran joueur de centre Tomas Plekanec. «Je ne sais pas quel style les Bruins vont préconiser cette saison, on verra bien. Mais ça ne changera rien, ils seront tenaces et coriaces. La rivalité avec les Bruins, c'est comme celle avec les Maple Leafs. Elle va au-delà de la position des équipes au classement. Les fiches n'ont aucune importance. Personnellement, je ne vois aucune différence.»

David Desharnais a dit ne pas avoir analysé les nombreux changements que les Bruins ont opérés au cours de l'entre-saison. Il a relaté avoir été impressionné par le jeune Ryan Spooner qu'il a côtoyé dans un tournoi amical de hockey à Québec, l'été dernier.

«Ça reste les Bruins», a commenté le joueur de centre. «C'est toujours une bonne équipe à la maison et ça reste une grosse rivalité. C'est sûr que Lucic et Chara sont deux gros morceaux en moins. Je n'ai pas porté une attention particulière à leur formation. Mais le noyau de l'équipe demeure solide avec Patrice Bergeron et David Krejci.»

L'ailier Brendan Gallagher a argué que la rivalité a davantage à voir avec le logo sur les chandails que les noms des joueurs inscrits à l'endos. «La rivalité remonte à loin dans le temps, à toutes ces confrontations en séries.»

Therrien a ajouté que les Bruins comptent encore plusieurs guerriers dans leurs rangs. «Les Bruins sont toujours bien préparés. Les deux équipes le sont toujours quand elles s'affrontent. Même si des acteurs principaux des dernières saisons ne sont pas là, il reste que les Bruins sont de fiers compétiteurs.»

L'ailier Dale Weise a été le seul à reconnaître que c'est une bonne chose d'affronter les Bruins sans Lucic et Chara. «Que ces deux-là ne soient pas là, c'est un atout. Ce sont deux excellents joueurs, très combatifs et coriaces.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer