Max Pacioretty nommé capitaine du Canadien

Max Pacioretty devient le 29e capitaine de l'histoire du Canadien... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Max Pacioretty devient le 29e capitaine de l'histoire du Canadien de Montréal.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Très ému par moments, Max Pacioretty a déclaré en conférence de presse, vendredi, avoir peine à réaliser qu'il venait d'être choisi le 29e capitaine de l'histoire du Canadien.

«Je n'ose pas baisser les yeux pour voir le 'C' sur mon chandail parce que je deviendrais trop émotif», a-t-il lancé aux journalistes, la gorge nouée.

«Je ne peux pas croire que mon nom se retrouvera aux côtés de tous ceux qui ont eu le titre de capitaine, a-t-il ajouté plus tard. Je suis très honoré. Mais la chose qui me renverse, c'est que je n'estime pas appartenir à ce prestigieux groupe. Quand la poussière retombera, ce sera peut-être plus facile à accepter. Mais dans le moment, je suis en état de choc.»

Pacioretty a raconté comment il avait appris la nouvelle, jeudi soir. Il a reçu chez lui un appel du directeur général Marc Bergevin, qui lui a demandé d'aller ouvrir la porte de la maison. Quand il l'a fait, il n'a vu personne. C'est à ce moment qu'il a constaté que Bergevin et l'entraîneur Michel Therrien étaient à la mauvaise adresse!

Flanqué des deux hommes vendredi, l'Américain âgé de 26 ans a retenu des larmes à quelques autres occasions pendant la rencontre de presse. Comme quand on lui a rapporté des propos élogieux à son endroit de l'épouse de Jean Béliveau, Elise Couture, qui n'avait pas caché son parti-pris pour Pacioretty pour le capitanat.

Pacioretty a dit que la triste perte de Béliveau la saison dernière avait fait réaliser plusieurs choses aux joueurs.

«D'avoir côtoyé toutes les légendes de l'équipe, de voir la passion qui les anime et de les entendre parler de Jean, ça m'a transformé ainsi que mes coéquipiers je crois. L'expérience a fait de nous de meilleurs joueurs, mais aussi de meilleures personnes», a révélé le talentueux ailier gauche, en disant qu'il s'inspirera des deux capitaines qu'il a côtoyés, Saku Koivu et Brian Gionta.

Soutenant qu'il ferait de son mieux afin de pouvoir communiquer avec la majorité des partisans de l'équipe dans leur langue, Pacioretty a lu un message en français avant de répondre aux questions.

«C'est un grand honneur d'être le nouveau capitaine des Canadiens de Montréal. Je suis très touché d'être dans le même groupe que les 28 anciens capitaines. Cette nomination est très importante pour moi car ce sont mes coéquipiers qui m'ont choisi. Nous avons un très bon groupe de leaders et je suis convaincu que Andre Markov, Tomas Plekanec, P.K. Subban et Brendan Gallagher auraient été de bons capitaines. Carey Price aussi, bien sûr», a-t-il dit, avant de remercier le Canadien.

Pas de recomptage

Bergevin a fait savoir que Pacioretty a été le choix majoritaire de ses coéquipiers. Il a précisé que la direction du Canadien était prête à accepter le résultat du scrutin mené auprès des joueurs qui ont terminé la dernière saison avec l'équipe.

«Max a obtenu la majorité des votes. Je n'entrerai pas dans les détails, mais nous n'avons pas eu à compter deux fois», a tranché le directeur général.

Rappelant qu'historiquement le Canadien sélectionne son capitaine de cette façon, Bergevin a assuré qu'on aurait appuyé à «100 pour cent le choix des joueurs» parce qu'on était très à l'aise avec chacun des membres du groupe de leaders.

Chez les joueurs, Tomas Plekanec a indiqué qu'ils n'avaient pas manifesté le désir de tenir un scrutin.

«C'est l'initiative des dirigeants», a mentionné le vétéran tchèque.

Le Tricolore n'a pas eu de capitaine la saison dernière, mais Markov, Plekanec et Subban ont assumé le leadership, avec Pacioretty et Carey Price. Le gardien vedette aurait sans doute été désigné comme le successeur de Gionta, si les règles de la LNH le permettaient.

Cette saison, Markov, Plekanec, Subban et Brendan Gallagher seconderont Pacioretty dans ses tâches, en alternance. Markov et Gallagher seront jumelés tandis que Plekanec et Subban formeront l'autre paire d'adjoints. Chacun des duos d'adjoints fera une moitié de saison à domicile et sur la route.

Pacioretty est le troisième joueur né aux États-Unis à obtenir le titre de capitaine, après Gionta (2010-14) et Chris Chelios, co-capitaine avec Guy Carbonneau en 1989-90. Il est le premier ailier gauche à porter le «C» depuis Bob Gainey.

Récupérant actuellement d'une blessure à un genou, Pacioretty a dit qu'il fera tout afin d'être à son poste, avec le «C» sur son chandail, à l'ouverture de la saison du Canadien, le 7 octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer