Heureux comme tout

Le défenseur Simon Bourque (à gauche) a totalisé... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le défenseur Simon Bourque (à gauche) a totalisé 38 points en 68 matches l'an dernier avec l'Oréanic de Rimouski.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Sunrise

Trois des quatre joueurs que le Canadien a réclamés au repêchage de la LNH étaient absents au BB & T Center, samedi. Mais la famille de celui qui était sur place, le Québécois Simon Bourque, a fait du bruit comme quatre dans les gradins, à l'annonce de sa sélection.

Bourque, un défenseur de l'Océanic de Rimouski, et son clan ont bondi de leur siège au moment où le Tricolore a prononcé son nom au micro au sixième tour, à l'aide de la 177e sélection.

«C'est la réalisation d'un rêve, a lancé l'articulé jeune homme natif de Greenfield Park, sur la rive-sud de Montréal. J'avais beau dire que je ne pensais pas au Canadien, dans mon for intérieur j'y pensais. D'entendre mon nom, ç'a été vraiment magique.»

Le Tricolore a été charmé en entrevue par la personnalité de Bourque, mais davantage par la belle progression qu'il a connue cette saison. Son nom ne figurait même pas sur la liste initiale du bureau central de recrutement de la LNH. Sur la plus récente, il pointait en 76e position des patineurs nord-américains.

«J'étais déçu en début de saison, mais j'ai utilisé ça comme une source de motivation additionnelle. Je ne me suis pas demandé ce que je devais faire de plus, mais ce que je pouvais faire de mieux, a-t-il précisé. Avec l'aide du personnel d'entraîneurs de l'Océanic, j'ai peaufiné des aspects de mon jeu. Ç'a fonctionné parce que le Canadien m'a repêché!»

Plus tôt, le Canadien avait fait du Suédois Lucas Vejdemo son deuxième choix de la séance.

Timmins estime avoir étalé au grand jour un secret bien gardé, au 87e rang. Il a dit de Vejdemo, qu'il est allé voir jouer dans son pays au début d'avril, qu'il est «meilleur offensivement, mais moins bon défensivement» que son compatriote Jacob De La Rose, que le Tricolore a réclamé au 34e rang en 2013.

Timmins a mentionné que le recruteur du CH en Suède, Christer Rockstrom, ne pouvait pas croire qu'il soit encore disponible vers la fin du troisième tour.

Vejdemo, un grand joueur de centre âgé de 19 ans, n'a pas été réclamé à sa première année d'admissibilité en 2014. Au cours d'un appel-conférence, il a expliqué qu'une sérieuse blessure l'a empêché de se faire valoir.

Cette saison, il a amassé 48 points en 34 matches au sein de l'équipe junior de Djurgarden, étant désigné le joueur par excellence en séries. Se décrivant comme un joueur complet qui peut utiliser davantage son physique, il a dit vouloir demeurer en Suède la saison prochaine. Il est sous contrat pour encore deux saisons chez lui.

Le Canadien a par ailleurs réclamé Jeremiah Addison des 67 d'Ottawa, à l'aide de son dernier choix - le 207e au total. Addison n'est pas imposant physiquement (six pieds, 182livres), mais il préconise un style très fougueux.

Timmins a souligné qu'il l'a vu à l'oeuvre souvent puisqu'il réside dans la région d'Ottawa. Il a révélé que c'est un ami du plus jeune frère de P.K. Subban.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer