Avec Price au sommet de sa forme, la confiance règne chez le Canadien

Carey Price a brillé tout au long de... (Photo: PC)

Agrandir

Carey Price a brillé tout au long de la campagne avec une fiche de 44-16-8, dominant la ligue avec une moyenne de 1,96 et un pourcentage d'arrêts de ,933.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Après que le Tricolore soit parvenu à vaincre Ottawa en six matches au premier tour, l'entraîneur Michel Therrien a dit plus d'une fois que c'était une bonne chose que Carey Price soit le gardien du Canadien, et non de l'adversaire.

Le refrain a souvent été le même cette saison, pour un club marquant peu mais se fiant beaucoup à son gardien. Price semble être le meilleur candidat pour le trophée Vézina, remis au meilleur gardien, mais il fera aussi partie des conversations pour le Hart, qui va au joueur le plus utile à son équipe. Price a gardé le meilleur pour la fin contre les Sénateurs, bloquant 43 tirs dans le gain décisif de 2-0, dimanche. Il avait permis cinq buts dans le cinquième match et les Sénateurs avaient pris un bel élan mais dans le match ultime, Brendan Gallagher a marqué dès le premier vingt, et ensuite Price a fermé la porte.

« Je n'étais pas inquiet dans le cas de Carey Price, a dit Therrien. Je savais qu'il serait le meilleur joueur. »

Price, 27 ans, a brillé tout au long de la campagne avec une fiche de 44-16-8, dominant la ligue avec une moyenne de 1,96 et un pourcentage d'arrêts de ,933. Il a signé une marque d'équipe pour les victoires, avec deux de plus que les records des légendes Jacques Plante (1956 et 1962) et Ken Dryden (1976).

Ses neuf jeux blancs l'ont placé à égalité au deuxième rang de la ligue (avec Braden Holtby, des Capitals), derrière les 10 de Marc-André Fleury, des Penguins. Price a permis deux buts ou moins dans 44 matches. Il a notamment blanchi les Rangers et les Capitals lors de matches consécutifs, en janvier.

« Il est notre meilleur joueur à chaque match, a dit Max Pacioretty. C'est toujours le dernier de nos soucis, se demander si Carey va bien jouer. Je n'ai jamais vu un tel compétiteur. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer