Price bombardé, le CH tient bon

Carey Price a réussi de nombreux arrêts acrobatiques.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Carey Price a réussi de nombreux arrêts acrobatiques.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien en doit une autre à Carey Price, qui a été le grand artisan mardi de la 30e victoire de l'équipe cette saison. Le gardien vedette a brillé face aux Stars de Dallas, en repoussant 40 tirs dans le court gain de 3-2 des siens au Centre Bell.

Le Tricolore (30-13-3) a donc repris là où il avait laissé avant la pause du match des étoiles, quand Price s'était mis en évidence dans la victoire de 2-1 contre les Predators de Nashville.

«Carey est un des meilleurs gardiens de la ligue et nous sommes contents de l'avoir avec nous», a répondu l'entraîneur Michel Therrien, quand on lui a demandé s'il n'y avait pas un risque que ses troupiers se fient trop aux prouesses de Price.

L'entraîneur avait soutenu lundi que le meilleur hockey se joue après le match des étoiles. Le premier duel «post-pause» l'a certes démontré par l'intensité déployée. Le CH a dû lutter avec l'énergie du désespoir jusqu'à la toute fin.

«L'exécution et la concentration n'étaient pas au rendez-vous, a observé Therrien. C'est normal au retour d'une pause de cinq jours.»

La trêve n'a pourtant pas empêché les Stars de paraître nettement mieux.

Alexei Emelin, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher ont déjoué le gardien Kari Lehtonen, auteur de 23 arrêts.

Jamie Benn et Patrick Eaves ont assuré la réplique des Stars (21-19-7).

Erreur psychologique

Même s'il était dominé, le Canadien aurait dû détenir une avance de deux buts, à l'issue de la première période. Un cafouillage dans les dernières secondes de l'engagement a permis aux Stars de retraiter au vestiaire gonflés à bloc.

Avec 2,7 secondes à écouler, l'entraîneur Lindy Ruff a joué d'audace pour une mise au jeu à la droite de Price, en retirant le gardien Lehtonen.

Résultat: Benn a vite fait mouche dans le haut du but à la suite de la mise au jeu remportée clairement par Jason Spezza.

Sur la séquence, le juge de ligne avait aurapavant retiré les joueurs de centre Manny Malhotra et Tyler Seguin, que Brendan Gallagher et Spezza ont remplacés.

Therrien n'a guère apprécié qu'on lui demande d'expliquer pour quelles raisons il avait délégué Gallagher.

«C'est ce qu'il y a de plus facile à faire, mettre en doute les décisions prises, a-t-il commencé par dire. Manny est un des meilleurs de la ligue au chapitre des mises au jeu. Je voulais avoir deux gars prêts à se mettre devant un éventuel lancer. Et j'utilise parfois Gallagher (un droitier) sur les mises au jeu, de son côté fort. C'est la raison pour laquelle Gallagher et Michaël Bournival se

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer