Premières retrouvailles avec le Tricolore pour Gionta et Gorges

Josh Gorges et Brian Gionta... (Photo tirée du compte Twitter des Sabres de Buffalo)

Agrandir

Josh Gorges et Brian Gionta

Photo tirée du compte Twitter des Sabres de Buffalo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier match Sabres-Canadien cette saison, ce soir, à Buffalo, revêtira certes un cachet particulier pour Josh Gorges et Brian Gionta. Mais pour les deux anciens leaders du Tricolore, la date qu'on a encerclée lors de la publication du calendrier de l'équipe, l'été dernier, a été celle du 29 novembre. Il s'agira pour eux des véritables retrouvailles, à Montréal.

Les premières retrouvailles ne se rapprocheront pas du niveau d'émotivité que la première visite au Centre Bell atteindra.

«C'est toujours spécial d'affronter son ancienne équipe, mais ça le sera beaucoup plus quand nous irons jouer à Montréal», a lancé Gionta, au cours d'une récente entrevue à Buffalo.

Gorges, lui, n'a même pas évoqué la visite du Canadien à Buffalo quand on a abordé le sujet. Comme si elle ne comptait pas. Dans les faits, Gorges et Gionta auront le temps de se frotter deux fois à leurs anciens coéquipiers, avant de mettre les pieds à Montréal.

Après la rencontre de ce soir, les Sabres vont accueillir de nouveau le Canadien le 28 novembre, avant de venir lui livrer bataille au Centre Bell dès le lendemain.

Un voyage émotif

Gorges voit cette visite éclair comme une bénédiction pour lui parce qu'il redoute que le retour soit très émotif sur le plan personnel.

«En arrivant dans la nuit et en jouant le soir même, il y a aura moins de distractions, a noté le défenseur âgé de 30 ans. J'aurai moins le temps d'y penser et de revoir plein de gens que j'ai connus pendant les huit années que j'ai passées à Montréal. Ç'a été mon chez moi pendant une bonne partie de ma vie et j'ai joué pour le Canadien plus longtemps qu'avec n'importe quelle équipe. J'ai tout adoré de mon passage là-bas.»

Le retour sera également empreint d'émotivité pour Gionta, âgé de 35 ans, qui a passé cinq saisons avec le Canadien en plus d'agir comme capitaine pendant les quatre dernières. Il avait auparavant porté les couleurs des Devils du New Jersey remportant la coupe Stanley avec eux en 2003.

Les deux joueurs, qui conservent de bons liens avec plusieurs anciens coéquipiers, auraient voulu demeurer avec l'équipe, mais les dirigeants en ont décidé autrement.

Les Sabres, qui ne montrent à leur fiche que trois victoires en 12 matches cette saison, sont en mode reconstruction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer