Une virée dans l'ouest le coeur léger

Le périple revêt un cachet particulier pour l'attaquant... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le périple revêt un cachet particulier pour l'attaquant Dale Weise, qui effectuera un retour à Vancouver.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
Le Droit

(MONTRÉAL) C'est le coeur léger et avec déjà 14 points de classement en poche - sur une possibilité de 16 - que le Canadien va s'attaquer, à compter de ce soir, à sa première semaine de quatre matches de la saison. Il y en aura trois autres d'ici à la fin de décembre.

Le Tricolore quittait Montréal pour l'ouest canadien, hier, après avoir connu un séjour parfait de quatre victoires à la maison. Un séjour qui lui a permis de mettre de l'ordre dans son jeu défensif à l'entraînement.

«Dans nos trois derniers matches, nous avons joué comme on le veut», a déclaré l'entraîneur Michel Therrien, samedi, après le gain de 3-1 contre les Rangers de New York.

La première destination du CH sera Edmonton, où on croisera le fer avec les Oilers, ce soir. On retrouvera par la suite les Flames à Calgary dès le lendemain. Et on visitera finalement les Canucks à Vancouver, jeudi. On reviendra compléter la semaine au Centre Bell en accueillant les Flames, dimanche.

Les virées dans l'Ouest ne sont jamais de tout repos, même si l'équipe a eu passablement de succès au cours des dernières saisons.

Le Canadien l'a emporté à ses deux dernières sorties à Edmonton et à ses trois derniers matches à Vancouver. Il a plus de difficulté à Calgary, où il n'a pas signé de victoire depuis le 5 janvier 2002 - une séquence de 11 rencontres (0-9, en plus de deux verdicts nuls).

La saison dernière, vers la même période, l'équipe avait vaincu les Oilers et les Canucks, 4-1 dans les deux cas. Elle avait perdu 3-2 contre les Flames.

Weise a hâte

Le périple revêt un cachet particulier pour l'attaquant Dale Weise, qui effectuera un retour à Vancouver. Weise a évolué pendant deux saisons et demie chez les Canucks avant d'être échangé au Canadien, en février dernier, en retour du défenseur Raphaël Diaz.

«J'ai très hâte. C'est une date que j'ai encerclée depuis un bout de temps sur mon calendrier», a-t-il avoué après avoir livré une solide performance face aux Rangers.

Weise ne sera pas dépaysé aux Rexhall Place et Scotiabank Saddledome, deux amphithéâtres qu'il a maintes fois fréquentés.

«Ce n'est pas facile de connaître du succès dans les amphithéâtres de nos trois prochains adversaires. Les équipes de l'Ouest sont imposantes physiquement et elles préconisent un style physique.»

Le gardien Carey Price a souligné qu'il y a suffisamment de leadership au sein de l'équipe afin qu'on ne tombe pas dans le piège de l'excès de confiance.

«Nous gardons les choses en perspective. C'est un cliché, mais nous restons concentrés sur les matches un à la fois. Tout ce qui compte pour nous, c'est de connaître un bon début de match ce soir.»

Auteur de sept victoires à ses huit premiers matches de la saison, le Canadien connaît un de ses meilleurs débuts depuis plus d'une cinquantaine d'années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer