À la bonne place, au bon moment

Philippe Craig-St-Louis a vite reçu l'appel des Capitales... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Philippe Craig-St-Louis a vite reçu l'appel des Capitales de Québec après avoir été retranché par les Champions.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Retranché au camp d'entraînement des Champions d'Ottawa, Philippe Craig-St-Louis n'aura pas été déçu trop longtemps.

Le joueur d'utilité recrue espérait se tailler un poste dans l'équipe de son patelin afin de côtoyer ses amis Sébastien Boucher et Phillippe Aumont, mais le gérant Hal Lanier en avait décidé autrement en lui préférant Brandon Fischer, une autre recrue.

Aussitôt retranché, le Gatinois a reçu l'appel des Capitales de Québec. Ceux-ci étaient encore au stade RCGT après y avoir disputé un dernier match hors-concours la veille. Le gérant Patrick Scalabrini connaissait Craig-St-Louis pour l'avoir dirigé dans des programmes de baseball d'élite. Ce même Scalabrini lui avait ouvert la porte à une carrière de quatre ans dans les rangs collégiaux américains.

« Nous avions besoin d'aide à très court terme. Nous voulions que Phil nous accompagne dans notre premier voyage de la saison », a indiqué le gérant des Capitales vendredi.

L'ancienne vedette du Hull-Volant junior élite n'allait certainement pas cracher sur l'offre initiale des Capitales. Grand bien lui fasse, car il a profité de l'absence d'un joueur des Capitales pour établir une moyenne au bâton à près de ,400 dans ce premier voyage. Après deux jours, on lui a offert un contrat pour terminer l'année.

« Phil est arrivé avec une confiance surprenante pour une recrue. Il a amené une belle énergie. Tout de suite, il a été apprécié des joueurs. Il a un bon bâton. C'est un Québécois. Il ne jouera pas tous les jours cette année, mais il peut jouer n'importe où. Il coche plusieurs cases chez nous », a ajouté Scalabrini.

Vendredi soir, contre les Champions, Craig-St-Louis participait déjà à son 16e match des Capitales qui disputaient leur 20e match de la saison. Il montrait une moyenne au bâton de ,278 après 54 présences au marbre. Pendant ce temps, pour Ottawa, Brandon Fischer était sur le banc. Il n'avait amorcé qu'un seul des 20 premiers matches du club. Il s'était présenté au bâton 10 fois et sa moyenne se situait à ,200.

Un mal pour un bien

« Être retranché par les Champions aura été un mal pour un bien. J'ai maintenant un job d'été de rêve dans une belle ville et dans un club où j'ai l'occasion de jouer. Je suis tombé à la bonne place au bon moment. À Ottawa, Hal Lanier avait ses connexions avec des joueurs de l'extérieur. Il leur a fait confiance. C'est normal. Je voyais ça venir (retranchement). Je jouais moins que l'autre (Fischer). J'avais moins d'attention que lui. Je savais que je pouvais jouer dans la Ligue Can-Am et je suis content d'être un des deux joueurs québécois à Québec. »

Le vétéran lanceur Karl Gélinas est l'autre joueur natif de la Belle-Province chez les Capitales. Avec Craig-St-Louis, il est fortement sollicité dans la Vieille-Capitale. « Nous sommes comme les chouchous du club. C'est nous qui signons les autographes et qui allons serrer des mains. On voit que les Québécois sont importants au sein de cette équipe. »

Bien qu'il se voyait dans l'uniforme des Champions il y a quelques semaines, Craig-St-Louis ne regrette pas le sort qui lui a été réservé à la maison. « J'ai 22 ans et je suis à Québec. Ce n'est pas une mauvaise place pour passer l'été ! »

À présent qu'il commence à s'établir dans la Ligue Can-Am, les Champions voudront sûrement réparer leur erreur dès l'an prochain en tentant de le rapatrier à la maison.

Là-dessus, Craig-St-Louis n'a pas voulu s'avancer. « Je ne connais pas mes plans pour l'été prochain, mais pour l'instant, avec la ville où je suis et le personnel des entraîneurs en place chez les Capitales, ça va être difficile de partir d'ici ! »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer