Le défi des Champions: conserver leur titre

Hal Lanier est de retour à la barre... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Hal Lanier est de retour à la barre des Champions pour une troisième saison avec comme défi de défendre un titre acquis contre toute attente.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vainqueurs d'un championnat inespéré dès leur deuxième année d'existence dans la Ligue Can-Am l'été dernier, les Champions d'Ottawa se lancent à la défense de leur titre jeudi soir au stade RCGT.

Les Aigles de Trois-Rivières seront en ville pour jouer les trouble-fêtes. Si les orages peuvent épargner la cérémonie d'avant-match, les Champions s'attendent à ce que 3500 spectateurs soient témoins de la levée de leur bannière.

Quatrième du classement général de la Can-Am en 2016 avec une fiche respectable de 51-49, la troupe du gérant Hal Lanier avait renversé les Jackals du New Jersey (62-38) au premier tour éliminatoire. En finale, elle avait comblé un déficit de 0-2 contre les Boulders de Rockland pour remporter les trois matches suivants au Provident Bank Park pour ravir le titre de la ligue à la surprise générale.

Tous les morceaux étaient tombés en place au bon moment l'an dernier et le triomphe aura eu ses avantages puisque Hal Lanier misera sur les retours de 10 vétérans de son édition championne.

« Nous avons perdu quelques gros morceaux, mais je suis ravi du retour de quatre de nos cinq lanceurs partants. Je n'ai jamais vu ça en 19 saisons dans le baseball indépendant. Je ne m'attendais pas au retour d'Austin Chrismon. Il a été dominant l'an dernier et il a gagné le match décisif du championnat en lançant un match complet », a indiqué Lanier, qui pourra aussi compter sur les retours des lanceurs Daniel Cordero, Steve Borkowski et Yean-Carlos Gill, tous des partants.

Que dire de celui qui pourrait compléter cette rotation ? Ancien choix de première ronde dans les Ligues majeures, le Gatinois Phillippe Aumont est rendu à 28 ans. Il a retrouvé le goût de lancer récemment. Il a pris du retard sur les autres pendant la saison morte, mais il pense être prêt à revenir au jeu vers la fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

La relève

Assurément, la rotation des lanceurs des Champions sera redoutable. À l'opposé, Hal Lanier n'est pas très familier avec ses releveurs. Victor Beriguete, un Dominicain qui a déjà été un « pompier » dans les filiales des Yankees de New York, sera appelé à remplacer Tyler Wilson pour fermer les livres.

Andrew Cooper est le seul releveur de l'édition 2016 à revenir. Les jeunes Curtis Johnson (de Sudbury), James Mulry, Pat Peterson et Raydel Sanchez compléteront l'enclos de relève en début de saison.

Derrière le marbre, Danny Grauer sera de retour à son poste. L'an dernier, il s'est fait connaître en frappant de spectaculaires circuits de fin de matches. Il sera épaulé par la recrue Tyler Nordgren.

L'avant-champ n'aura qu'un visage connu : le joueur d'arrêt-court Daniel Bick. Les Champions ne répéteront pas l'expérience cubaine cette année. Ricky Oropesa, qui a cogné aux portes des majeures dans l'organisation des Giants de San Francisco remplacera Alexander Malleta au premier coussin. Plus jeune et plus mobile, le Dominicain Gustavo Pierre prendra la place de Donal Duarte au troisième but. Enfin, le vétéran Brian Bistagne sera appelé à prendre le relais d'Albert Cartwright au deuxième but.

Ce groupe s'est fait très rassurant pendant les matches préparatoires. « Oropesa pourrait ne pas être ici longtemps. Défensivement, il est du niveau des majeures. Offensivement, il a de la puissance. Bistagne n'a commis que huit erreurs l'an dernier. Il peut courir et frapper des coups sûrs de plus d'un but. »

Au champ extérieur, Lanier pense être encore mieux nanti que l'an dernier avec les retours de Sébastien Boucher, Adron Chambers et Matt Helms sans compter l'ajout du vétéran Steve Brown. « Helms est le meilleur voltigeur de gauche de la ligue », dit Lanier, qui s'attend à ce que son équipe soit une cible de prédilection cette saison.

« Quand tu gagnes un championnat, tout le monde veut se mesurer à toi, mais nous n'avons pas fini. Nous avons un bon groupe de joueurs. Certains pourraient nous échapper rapidement comme Wilmer Font, qui a été racheté par les Blue Jays l'an dernier. »

Retranché par les Champions mardi, le Gatinois Philippe Craig-St-Louis a rapidement trouvé preneur. Mercredi, il s'est entraîné avec les Capitales de Québec à Ottawa. On lui a offert un contrat et il est parti au New Jersey, là où les Capitales amorceront leur saison.

***

Champions d'Ottawa

  • Gérant : Hal Lanier (3e saison)
  • Dossier 2016 : 51-49 (4e rang)
  • Séries 2016 : champions
  • Joueur incontournable : Sébastien Boucher demeure le coeur et l'âme de l'attaque ottavienne jusqu'à ce qu'il soit prêt à prendre la gérance de l'équipe.
  • As de la rotation : Austin Chrismon, fiche de 8-4 (2,39) et lanceur par excellence de la Can-Am en 2016.
  • Plus gros ajouts : Ricky Oropesa, qui a frappé 26 circuits à ses deux dernières saisons dans les filiales AA à AAA des Giants de San Franciso, et Phillippe Aumont, un ancien choix de première ronde de Seattle.
  • Ils leur manqueront : le deuxième but étoile Albert Cartwright et Kenny Bryant, joueur par excellence du club auteur d'une moyenne de ,421 dans les séries.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer