La disette des Cubs enfin terminée!

Les Cubs de Chicago ont remporté leur première... (Associated Press)

Agrandir

Les Cubs de Chicago ont remporté leur première Série mondiale depuis 1908.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Cleveland

Finie la disette de 108 ans, finie la malédiction de la chèvre! Les Cubs de Chicago ont remporté leur première Série mondiale depuis 1908 en complétant leur incroyable retour contre les Indians grâce à une victoire de 8-7, mercredi à Cleveland.

Il aura fallu une poussée de deux points  en 10e manche après un court délai de pluie pour que les Cubs deviennent la première équipe depuis les Pirates en 1979 à effacer un retard de 3-1 en Série mondiale en remportant les deux derniers matchs sur la route. Et il faut remonter à 1985 pour voir une équipe remporter le titre malgré un déficit de 3-1. Les Royals de Kansas City avaient alors fait le coup aux Cardinals de St. Louis.

La traversée du désert des Cubs se termine donc après 108 ans. Il s'agissait de la plus longue disette pour une équipe professionnelle américaine. Ce triste titre appartient maintenant aux... Indians, dont la dernière conquête de la Série mondiale remonte à 1948. 

Beaucoup d'Américains, même s'ils ne sont pas des supporteurs des Cubs, avaient un faible pour l'équipe de Chicago en raison de la malédiction qui l'a hante. En 1945, Billy Sianis, un restaurateur de Chicago, assiste à un match des Cubs avec sa chèvre domestique. L'odeur de l'animal incommode toutefois ses voisins et Sianis est prié de quitter les lieux, non sans maudire les Cubs, prédisant qu'ils ne gagneront plus jamais la Série mondiale.

Depuis, la malédiction tenait bon, mais les partisans des Cubs espéraient que la cuvée 2016 allait enfin réussir à la briser à la suite de sa saison régulière de 103 victoires. 

Le prix des billets pour cet ultime match s'était envolé sur le marché de la revente. Sur le site internet StubHub, le moins cher était proposé à 1100 $... pour une place debout dans la tribune du Progressive Field et il fallait débourser 20 000 $ pour les sièges les mieux placés. Le site spécialisé SeatGeek recensait de son côté des billets commençant à 2000 $ et grimpant jusqu'à 11 000 $ pour les plus chers. 

Fowler donne le ton

Forts de leurs deux dernières victoires, les Cubs ont continué sur leur lancée lorsque Dexter Fowler, le premier frappeur du match, a catapulté le quatrième tir de Corey Kluber à plus de 400 pieds du marbre. Tirant de l'arrière 5-1 à la cinquième manche, les Indians n'ont toutefois pas baissé les bras.

Alors que Jon Lester est venu remplacer le partant Kyle Hendricks, les hommes de Terry Francona ont réduit l'avance à 5-3. Deux coureurs se trouvaient sur les sentiers quand Lester a effectué un mauvais lancer qui leur a permis de venir croiser le marbre. David Ross a coupé l'élan des Indians en frappant un circuit dès la manche suivante contre l'as releveur Andrew Miller.

Les Indians ont créé l'égalité 6-6 en y allant d'une poussée de trois points en fin de huitième manche. Après avoir enregistré deux retraits, Lester a concédé un simple à Jose Ramirez, ce qui a incité le gérant Joe Maddon à faire appel à Aroldis Chapman. Le releveur-étoile des Cubs a été accueilli par un double bon pour un point de Brandon Guyer et un circuit de deux points de Rajai Davis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer