Les Champions perdent en 10e manche

Le partant des Champions, Daniel Cordero, était en... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le partant des Champions, Daniel Cordero, était en feu. Le Vénézuélien est sorti du match après avoir effectué 131 lancers en sept manches.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Champions d'Ottawa ont fracassé un record de la Ligue Can-Am en 2016 en disputant le plus grand nombre de matches en prolongation de l'histoire du circuit professionnel indépendant.

Il était donc normal qu'ils offrent des manches supplémentaires à leurs partisans dans le dernier match de l'année disputé au stade RCGT mercredi soir. Le problème, c'est que ce sont les Boulders de Rockland qui ont fait damner les 2412 spectateurs par un soir frisquet et venteux en l'emportant 5-4 au bout de 10 manches.

Encore plus décevant, les Champions ont dû se rendre en prolongation malgré une domination de 14-4 au chapitre des coups sûrs après neuf manches. En manquant cruellement d'opportunisme, les locaux se sont inclinés pour une 17e fois en 20 matches contre les Boulders cette saison. Ce dernier spectacle offert par les Ottaviens laissera un goût amer aux partisans. Trop de fois, leurs favoris ont laissé des coureurs en position de marquer.

Deux fois les buts remplis, puis rien

Adron Chambers, qui possède une bague des Séries mondiales remportées avec les Cards de Saint-Louis en 2012, aura eu de la difficulté à fermer l'oeil mercredi soir. Deux fois, il s'est présenté au bâton avec les coussins tous occupés. Les deux fois, il a constitué le dernier retrait de la manche.

Le Cubain Donal Duarte va aussi s'en vouloir. Après deux retraits et un pointage de 2-2 en neuvième manche, il a cafouillé sur un roulant de routine au troisième but. La manche aurait pu se terminer sur ce jeu, mais elle s'est étirée avec un but sur balles et un coup sûr opportun du frappeur suppléant Elvin Soto.

Soudainement, c'était 4-2 Boulders. Deux de ces quatre points n'ont pas été mérités. Les visiteurs ont profité d'une autre bévue à l'avant-champ des Champions pour égaler la marque 2-2 en quatrième manche. Les Boulders n'avaient pas le choix de construire leurs points à partir de rien.

Cordero en feu

Le partant des Champions, Daniel Cordero était en feu. Le Vénézuélien est sorti du match après avoir effectué 131 lancers en sept manches. À son dernier départ de l'année, le gérant Hal Lanier n'a pas hésité à le laisser dans la mêlée plus longtemps que d'habitude. En sixième et septième manches, Cordero n'a donné aucun signe de ralentissement. Il a notamment retiré cinq frappeurs sur des prises de suite pendant la séquence.

«Il voulait retourner au monticule en huitième manche, mais il n'a que 23 ans. Sa santé doit passer avant tout, mais il a été fabuleux», a lancé le gérant Hal Lanier.

Quand Cordero a quitté le match après sept manches, c'était 2-2. Il n'avait donné que trois coups sûrs, un point mérité et il avait retiré huit frappeurs sur des prises.

Laetten Galbraith a pris le relais avec une manche parfaite en huitième, mais les locaux ont laissé les buts remplis à la fin de cette manche. Galbraith se dirigeait vers une autre manche sans faille au moment de l'erreur malheureuse de Duarte.

Le Cubain s'est racheté au bâton en neuvième manche avec un simple qui a fait produire deux points pour pousser le match en prolongation, mais c'était trop peu trop tard.

Fin in extremis

Galbraith a cédé sa place à Tyler Wilson avec deux coureurs sur les buts et aucun retrait en 10e manche. Le releveur numéro un a limité les dégâts à un point. Les Champions ont bien essayé d'égaler la marque en fin de 10e, mais Daniel Bick a été retiré au marbre après un double d'Adron Chambers. Le match s'est terminé sur ce jeu époustouflant.

«Il y avait deux retraits avec Bick qui est un bon coureur. C'est sûr que j'allais l'envoyer jusqu'au marbre. Je l'ai fait des milliers de fois, mais le relais a été parfait. Le match ne s'est pas joué là. Nous n'avons pas eu les coups sûrs aux moments importants et nous avons commis trois erreurs qui ont coûté trois points. Rockland a une bonne équipe. Ils vont te faire payer tes erreurs», a ajouté Lanier.

À l'attaque, les canons des Champions ont été plutôt silencieux dans ce deuxième match de la finale. Matt Helms, le septième frappeur, a produit deux points. Il a frappé trois coups sûrs, dont un double. Daniel Bick, neuvième frappeur, n'a jamais été retiré de la rencontre. Il a frappé trois simples et il a reçu deux buts sur balles.

À Rockland

Le reste de la série finale de la Ligue Can-Am va se jouer à Rockland d'ici samedi.  Les Boulders rentrent à la maison en avance 2-0 avec la chance de remporter le championnat devant leurs partisans dès jeudi soir. Les Champions donneront la balle à Yean Carlos Gil dans le premier match sans lendemain.

«Nous avons le dos au mur, mais comme dans cette partie, nous n'abandonnons jamais. Ça va être difficile de remonter la pente, mais il faut y aller un match à la fois. Rockland perdait sa demi-finale 0-2 contre Québec et il a gagné la série. Ce n'est jamais terminé tant que le troisième match n'est pas gagné», a conclu le gérant Lanier.

Les Champions sont partis en direction de New York à minuit et demi. Ils devaient arriver à destination vers 7h30 du matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer