Les Rays jouent à nouveau les trouble-fêtes

Les Blue Jays ont perdu un onzième match... (Frank Gunn, La Presse canadienne)

Agrandir

Les Blue Jays ont perdu un onzième match cette année contre les Rays de Tampa Bay, pourtant en bien moins bonne position au classement.

Frank Gunn, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les Blue Jays ont de nouveau été éblouis par les Rays, mercredi après-midi.

Corey Dickerson a produit quatre points et Tampa Bay a vaincu Toronto 8 à 1, infligeant aux Blue Jays un neuvième revers en septembre, en 12 matches.

Les Rays ont eu le dessus contre les Jays 11 fois sur 19, cette année.

Les Jays, prétendants au titre de section et aux séries, ont reculé à deux matches et demi des Red Sox de Boston, meneurs dans la section Est de l'Américaine.

Les Orioles de Baltimore ont de leur côté deux matches de retard avant de se mesurer aux Sox mercredi soir, au Fenway Park.

Le club torontois a encore une des places additionnelles pour l'après-saison, mais la course est serrée avec Baltimore, les Yankees, les Tigers et les Mariners.

Les Jays étaient privés de Josh Donaldson pour un troisième match de suite, résultat d'un problème à la hanche.

Donaldson a subi un test d'imagerie par résonance magnétique dans la journée. On ne connaît pas les résultats mais après le match, le troisième but a dit qu'il espère pouvoir jouer dès jeudi, contre les Angels.

Dickerson a fourni un circuit de deux points, un simple opportun et un optionnel.

Kevin Kiermaier a aussi claqué un circuit de deux points pour les Rays, qui ont une fiche de 62-83.

Alex Cobb (1-0) a donné un point et deux coups sûrs en six manches et deux tiers. Récemment de retour après une opération au coude, il signait une première victoire depuis septembre 2014.

«J'aime gagner, a dit Cobb. C'est la raison pourquoi on va sur la butte. Vous voulez être le lanceur gagnant, vous voulez être là le plus longtemps possible.»

«Ça fait du bien de le revoir, a dit Evan Longoria, qui a obtenu deux coups sûrs et marqué une fois. Je suis content pour lui. Je sais comment il a travaillé fort pour revenir au jeu.»

Le seul point des Jays est venu d'un ballon sacrifice d'Edwin Encarnacion, en première manche.

L'équipe a fini le match avec seulement deux coups sûrs - un double de Devon Travis, en première, puis un simple de Dioner Navarro, en septième. La foule de 41 001 personnes s'attendait à mieux.

Marco Estrada (8-9) a permis quatre points, quatre coups sûrs et trois buts sur balles en cinq manches et un tiers.

Il a débuté le match en lion, établissant un record de club en retirant au bâton les cinq premiers frappeurs à l'affronter.

Il reste que depuis sept sorties, sa fiche est 1-5 et sa moyenne 6,95.

«Je ne vais pas changer quoi que ce soit, a dit Estrada. J'avais l'impression de très bien lancer.»

Malmené ce mois-ci, le groupe de John Gibbons prend maintenant la route de l'Ouest pour quatre matches à Anaheim et trois à Seattle, à compter de jeudi.

«Ça ne va pas trop bien depuis quelque temps, mais je pense que le pire est passé, a dit Gibbons. Je ne pense pas vraiment que ça puisse empirer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer