Remontée in extremis, le Hull-Volant en finale

Le lanceur de la troupe gatinoise, Zakary Gignac,... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le lanceur de la troupe gatinoise, Zakary Gignac, a connu une soirée impeccable à un moment crucial devant 300 spectateurs réunis au parc Sanscartier.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Inspiré par une prestation digne d'un Cy-Young du lanceur Zakary Gignac et d'un double d'Alexis Cadieux que les 310 spectateurs du parc Sanscartier n'attendaient plus en fin de 10e manche, jeudi soir, le Hull-Volant de Gatineau s'en va en finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Après sept manches d'un duel épique entre les lanceurs Gignac et Maxime Dumas, le pointage était encore 0-0. Il a fallu aller en manches supplémentaires. Si Dumas a cédé sa place à l'excellent Alex Clavet en huitième manche, le lanceur gatinois est resté au monticule jusqu'en 10e manche!

Avant d'entreprendre cette 10e manche fatidique, Zakary Gignac n'avait alloué que trois simples et aucun but sur balles et le pointage était toujours 0-0.

Impeccable jusque là, Gignac a enfin cédé un premier but sur balles aux Castors de Charlebourg, alors qu'il venait de franchir le cap des 100 lancers. Les visiteurs ont enchaîné avec deux autres coups sûrs et un but sur balles controversé puisque l'arbitre du marbre avait perdu le compte!

Bref, après un effort herculéen, Gignac a cédé sa place à Philippe Charlebois avec un retrait en 10e manche. Quand les Castors sont sautés sur le terrain en fin de 10e, ils menaient 3-0. La possibilité d'un septième match à Charlesbourg dimanche était de plus en plus probable.

Mais les hommes de Michel Landriault n'ont pas lâché. Ils avaient déjà rempli les buts une fois en sixième manche avec aucun retrait sans pouvoir en profiter malgré la présence de leurs quatrième, cinquième et sixième frappeurs. En 10e manche, ils ont à nouveau rempli les buts et cette fois, Philippe Craig-St-Louis, le quatrième frappeur du rôle, a soutiré un but sur balles à Alex Clavet pour inscrire le premier point des locaux. Rappelons que Clavet avait blanchi les Gatinois lors d'un match remporté 3-0 par les Castors dimanche dernier.

Il y avait deux retraits avec les coussins remplis quand Alexis Cadieux s'est présenté au marbre. Le dernier espoir du Hull-Volant a ensuite réussi le double de sa vie. Sa claque a vidé les sentiers pour permettre aux siens d'effacer le déficit de 3-0 et de gagner le match 4-3. In extremis!

«Ce coup sûr, je l'attendais depuis longtemps. J'ai affronté Clavet trois fois dans cette série. Jamais, il m'a lancé une balle rapide. Je m'attendais à un changement de vitesse. C'est ce qu'il m'a envoyé et je l'ai bien pincé! Il m'a retiré très souvent dans cette série. Je voulais me ressaisir. Ça ne pouvait pas mieux tomber qu'avec un walk-off comme ça.»

Zakary Gignac, lui, n'avait même plus son dossard d'équipe sur le dos quand il est venu célébrer sur le terrain ce gain historique. Furieux après avoir cédé ses premiers points du match en 10e manche, il avait préféré quitter l'abri des joueurs.

«J'étais fâché d'avoir effectué un mauvais lancer qui a mené au premier point. Puis, il y a eu ce compte perdu par l'arbitre qui a mené à un but sur balles. Je préférais me tenir loin, mais je savais que ce n'était pas fini!»

Gignac a avoué qu'il commençait à ressentir la fatigue en fin de match. «Je n'avais pas mal au bras, mais après 10 manches, ça commence à être long!»

De son côté, Alexis Cadieux dit avoir toujours cru au retour de son équipe. «Zak allait nous garder jusqu'à ce que nous crevions! Nous étions confiants.»

Le Hull-Volant a donc gagné sa série 4-2 contre les Castors et se frottera au Royal de Repentigny en finale la semaine prochaine.

Autre défaite des Champions

Le droitier Daniel Cordero a connu une sortie... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Le droitier Daniel Cordero a connu une sortie difficile à Rockland.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Le partant étoile des Champions d'Ottawa Daniel Cordero a connu une soirée difficile jeudi soir à Rockland et l'attaque ne l'a pas aidé alors que les visiteurs se sont inclinés 6-2 devant les Boulders de l'endroit.

Cordero (10-4) a alloué cinq points sur sept coups sûrs en six manches de travail, en plus d'avoir amorcé une septième manche où il a accordé trois points en ne parvenant à retirer aucun des cinq frappeurs auxquels il a fait face. Il a pris le chemin du vestiaire avec son club en arrière 5-0.

Les Champions ont bien marqué deux points en huitième manche sur un simple de Matt Helms et un ballon-sacrifice de Kenny Bryant, mais c'était trop peu, trop tard.

Ce troisième revers de suite signifie qu'Ottawa (50-46) aura peine à améliorer son quatrième rang au classement de la Ligue Can-Am puisque la troupe du gérant Hal Lanier accuse trois parties de retard sur les Capitales de Québec, les visiteurs à compter de vendredi soir au parc RCGT pour une série de quatre rencontres qui conclura la saison régulière.

À moins d'un balayage, ils devraient donc affronter les Jackals du New Jersey en demi-finale des séries éliminatoires.

- LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer