Le Hull-Volant part à la traque des Castors

Les Castors de Charlesbourg ont éliminé les puissants Aigles... (Jeannot Lévesque, Archives Le Quotidien)

Agrandir

Les Castors de Charlesbourg ont éliminé les puissants Aigles de Trois-Rivières en sept matches.

Jeannot Lévesque, Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Huit jours après avoir balayé le Rocket Big Bill de Coaticook dans sa série quart-de-finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec, le Hull-Volant de Gatineau est prêt à attaquer son prochain défi.

La demi-finale du circuit Brulotte va commencer mardi soir à Charlesbourg. Après avoir gagné sept de ses huit matches éliminatoires contre des équipes aux dossiers perdants pendant la saison régulière, le Hull-Volant subira son premier véritable test contre les Castors (25-17) qui viennent d'éliminer les puissants Aigles de Trois-Rivières en sept matches.

Le Hull-Volant (16-26 en saison, mais 7-1 en séries) débarquera à Charlesbourg sans complexe. «Nous venons de gagner nos sept derniers matches. Nos lanceurs font le travail. Nos frappeurs aussi. Défensivement, nous jouons bien. En saison régulière, nous avons divisé notre série de deux matches contre eux et c'était avant notre métamorphose du 1er juillet», souligne l'entraîneur-chef Michel Landriault.

Les Gatinois entrent quand même dans cette série dans le rôle des négligés. En se faufilant dans le carré d'as de la ligue, le Hull-Volant a déjà atteint son objectif. «Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli. La franchise a progressé cette saison. Nous allons faire partie du top-3 de la ligue en séries. Là, nous aurons un vrai test. Nos joueurs sont gonflés à bloc. Tout le monde est disponible même s'il faudra faire des accommodements parce que certains sont retournés à l'école à l'extérieur de la région.»

Les Castors sont dans le même bateau. Ils pourraient d'ailleurs avoir perdu quelques grosses pointures parce que certains évoluent dans le circuit américain de la NCAA. «Je ne sais pas qui va leur manquer, mais il va leur rester de très bons joueurs. Ils viennent de sortir Trois-Rivières. C'était tout un défi.»

Michel Landriault n'entend pas changer sa recette gagnante contre les Castors. Zakary Gignac et Manuel Laflamme seront les deux premiers lanceurs de la série qui se transportera jeudi soir (20h) à Gatineau avant de retourner à Charlesbourg samedi et de revenir à Gatineau dimanche (16h).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer