Estrada et les Jays s'écroulent face aux Rays

Marco Estrada a concédé trois points sur sept coups sûrs... (Matt Slocum, Archives AP)

Agrandir

Marco Estrada a concédé trois points sur sept coups sûrs et quatre buts sur balles en cinq manches.

Matt Slocum, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Marco Estrada a connu l'une de ses plus courtes sorties de la saison, mardi, et les Blue Jays de Toronto se inclinés 9-2 face aux Rays de Tampa Bay.

Le lanceur vedette des Blue Jays a accordé trois points (deux mérités) sur sept coups sûrs et quatre buts sur balles en cinq manches. Estrada (7-5) n'a pas atteint la sixième manche suelement pour la troisième fois en 21 départs cette saison.

Curieusement, Estrada s'estimait «rouillé». Peut-être en raison de la rotation à six lanceurs des Blue Jays.

«Je dois faire un meilleur travail. Je me dois d'être prêt», a dit Estrada, qui se demandait quand même si cette rotation particulière n'était pas une partie de l'explication de ses déboires.

«Ce n'est pas une excuse. Je me suis fait battre aujourd'hui», a précisé celui qui n'avait pas lancé depuis six jours.

Les Blue Jays (64-50) ont opté pour une rotation à six lanceurs la semaine dernière, histoire de ne pas envoyer le partant Aaron Sanchez (11-2, moyenne de 2,85) dans l'enclos des releveurs. On limite encore le nombre de manches lancées du jeune âgé de 24 ans.

«Pour être honnête, je ne l'ai jamais vu peiner durant cinq manches depuis que je le connais, a dit le gérant John Gibbons. Mais je pense que ce fut le cas aujourd'hui.»

«Je dois être meilleur que ça, a ajouté Estrada. Je ne peux pas lancer que cinq manches.»

Evan Longoria a produit trois points et Logan Forsythe a cogné un circuit en solo et produit deux points pour les Rays (46-66). Drew Smyly (4-11) a lancé durant six manches pour remporter la décision.

Devon Travis et Melvin Upton Jr., tous deux à l'aide d'un ballon-sacrifice, ont produit les points des Blue Jays (64-50) qui sont toujours à égalité au sommet de la section est de la Ligue américaine avec les Orioles de Baltimore (63-49), qui ont perdu à Oakland.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer