Un autre gain dramatique

C'était inévitable, les Champions d'Ottawa allaient éventuellement battre le... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était inévitable, les Champions d'Ottawa allaient éventuellement battre le record de la Ligue Can-Am pour les parties ayant nécessité des manches supplémentaires qu'ils avaient égalé la semaine dernière contre Québec.

C'est arrivé vendredi soir au parc Raymond Chabot Grant Thornton alors qu'un retentissant coup de circuit en solo du receveur Danny Grauer a créé l'égalité 3-3 en fin de neuvième manche pour forcer la prolongation dans leur match contre les Jackals du New Jersey. Ils ont ensuite réussi à arracher un gain de 4-3 quand les Jackals ont commis deux erreurs en 10e manche, dont une sur l'amorti sacrifice de Matt Helms qui a envoyé Albert Cartwright au marbre, à la grande joie d'une foule de 1612 amateurs.

Il s'agissait d'un 15e match où ils avaient besoin de plus de neuf manches pour faire un maître et ils ont une fiche de 8-7 dans ces circonstances. L'ancienne marque de 14 appartenait à l'édition 2005 des Tornadoes de Worcester, une concession qui n'existe plus.

« Les gars se sont battus jusqu'à la fin, Grauer frappe la balle au-delà de la clôture du champ centre, tu ne vois pas ça souvent dans ce stade. C'est une grosse victoire en revenant de l'arrière pour nous », a lancé le gérant Hal Lanier après cette 37e victoire (contre 34 revers) des siens.

C'était le quatrième circuit de Grauer cette saison, et ils ont tous été en neuvième manche ou plus tard pour gagner ou égaler des matches. Il avait déjà réussi un de ces gros coups sûrs contre les Jackals, d'ailleurs. « Si on jouait toujours contre le New Jersey, je pense que j'aurais une bien meilleure moyenne au bâton », a-t-il blagué après coup.

Les locaux tiraient de l'arrière 3-1 en fin de huitième manche et leur remontée n'aurait pas été possible n'eût été une erreur du voltigeur de droite Daniel Rocket, qui a échappé le ballon de Helms. Un roulant de Sébastien Boucher a ensuite envoyé ce dernier au marbre pour ramener l'écart à un point.

À la manche précédente, Ottawa a rempli les buts avec un seul retrait, mais Albert Cartwright s'est commis dans un double-jeu en s'élançant sur la première offrande du releveur des Jackals.

« Je pensais vraiment que les coureurs que nous avions laissés sur les buts plus tôt dans le match allaient nous hanter », a souligné Lanier.

Le partant Daniel Cordero, qui avait lancé une manche parfaite mardi dernier quand il a représenté les Champions d'Ottawa au match des étoiles du baseball indépendant à St. Paul, au Minnesota, a éprouvé un peu plus de difficultés cette fois alors que les Jackals ont réussi à marquer un point à ses dépens lors de chacune des deux premières manches.

Même s'il n'avait pas son étoffe habituelle et qu'il a accordé huit coups sûrs et deux buts sur balles en six manches, Cordero a quand même limité les dégâts à ces deux points.

« Il a réussi à nous garder dans le match. Je pensais que sa rapide aurait moins de mordant alors qu'il lançait avec moins de repos que d'habitude, mais elle rentrait à 92-94 milles à l'heure », analysait Lanier.

Les deux mêmes équipes poursuivront leur série de quatre parties samedi soir et dimanche après-midi, toujours au parc RCGT.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer