Donaldson réalise un rare exploit dans une victoire des Jays

L'exploit de Josh Donaldson le place avec des... (Fred Thornhill, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'exploit de Josh Donaldson le place avec des grands du baseball, Lou Gehrig, Ted Williams, Reggie Jackson, Frank Thomas et Alex Rodriguez.

Fred Thornhill, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Josh Donaldson s'est joint à un club ultra sélect et les Blue Jays de Toronto ont vaincu les Tigers de Detroit 6 à 1, dimanche.

Avec un circuit de trois points en quatrième, le troisième but a croisé le marbre pour la 80e fois de la saison. Il a aussi cogné 23 longues balles.

Cela lui donne au moins 80 points marqués et au moins 20 circuits avant la pause du match des étoiles.

Donaldson s'ajoute ainsi à un club qui n'avait que cinq membres, tous de très grands noms de l'histoire du baseball: Lou Gehrig (1936), Ted Williams (1946), Reggie Jackson (1946), Frank Thomas (1994) et Alex Rodriguez (2000).

«Je crois que 80 points, ç'a quelque chose à voir avec les gars derrière qui me poussent au marbre, a déclaré Donaldson. Je pense que je fais du bon travail sur les sentiers: je prends un but de plus, je vole un coussin une fois de temps en temps, mais ça ne mène pas toujours à 80 points. Eddie a frappé quelques circuits et Michael Saunders a fait la même chose.»

Donaldson et quatre autres Blue Jays feront parmi des étoiles de l'Américaine à la classique annuelle qui se tiendra mardi, à San Diego.

Edwin Encarnacion, Michael Saunders, Marco Estrada et Aaron Sanchez vont l'accompagner. Estrada ne sera pas en mesure de jouer, étant blessé au dos.

De retour à dimanche, Josh Thole a fait marquer deux coureurs avec un simple. Il avait produit un seul autre point cette saison et ce avec un circuit le 4 avril, lors du deuxième match de l'année.

Saunders a ajouté un simple d'un point pour les Torontois, victorieux huit fois à leurs neuf derniers matches.

R.A. Dickey (7-9) a espacé un point et cinq coups sûrs en sept manches, disposant de cinq frappeurs sur des prises.

«Je dirais que nous sommes certainement dans une meilleure position cette année que l'année dernière, a dit Dickey. La chose qui m'encourage, c'est que Jose Bautista et Edwin Encarnacion n'étaient pas avec nous aujourd'hui, donc la séquence dans laquelle nous sommes n'est pas un coup de chance.»

Anibal Sanchez (5-10) a permis cinq points et huit coups sûrs en quatre manches.

Le Rogers Centre accueillait 47 747 personnes. En lien aux festivités de leur 40e saison, les Blue Jays ont rendu hommage à plusieurs joueurs qui ont laissé leur marque dans leur histoire, avant le match.

Joe Carter, Cito Gaston, Devon White, Roberto Alomar, George Bell, Kelly Gruber, John McDonald, Ed Sprague et Otto Velez ont ainsi été salués. Des faits saillants les impliquant ont aussi été montrés à l'écran géant.

Se trouvant à deux matches du sommet de leur section, les Jays ont conclu la première tranche de la saison avec un dossier de 51-40; la saison dernière, leur dossier au même point était de 45-46.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer