Les Indians remportent un match-marathon à Toronto

Le joueur d'avant-champ, Darwin Barney, a fait de... (Frank Gunn, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le joueur d'avant-champ, Darwin Barney, a fait de son mieux au monticule, mais a tout de même accordé un circuit à Carlos Santana.

Frank Gunn, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Carlos Santana a cogné un circuit en 19e manche aux dépens de l'avant-champ Darwin Barney et les Indians de Cleveland ont établi un record d'équipe en signant une 14e victoire d'affilée, un gain de 2-1 contre les Blue Jays de Toronto, vendredi.

Les Indians avaient connu des séquences de 13 victoires en 1942 et en 1951.

«J'imagine que si vous voulez établir un record, aussi bien employer la manière difficile, non?» a déclaré le lanceur des Indians Trevor Bauer.

Il s'agit de la plus longue séquence victorieuse dans les Ligues majeures depuis les 14 gains consécutifs des Braves d'Atlanta en 2013. Il s'agit aussi de la plus longue série de victoires dans la Ligue américaine depuis 2002, quand les Athletics d'Oakland avaient gagné 20 rencontres de suite.

Santana a cogné un double et a croisé le marbre en troisième manche et les Indians ont gâché la fête au Rogers Centre, rempli à pleine capacité lors d'un match en après-midi pour la Fête du Canada.

La rencontre a duré 6 heures et 13 minutes. Un total de 19 lanceurs différents ont foulé le monticule et 34 coureurs ont été laissés sur les sentiers.

L'avant-champ des Blue Jays Ryan Goins a oeuvré en 18e manche et a survécu à une situation avec les buts remplis en forçant Chris Gimenez à frapper dans un double jeu.

«Je vais probablement me remémorer ce moment dans 10 ans et rappeler à tout le monde que je suis à égalité avec la meilleure moyenne de points mérités des Ligues majeures», a dit Goins à la blague.

Barney (0-1) a pris la relève en 19e et Santana l'a accueilli avec une longue balle au champ centre.

«C'était malheureux de se retrouver dans cette position, a mentionné Barney. Nous avons obtenu plusieurs occasions de mettre fin au match, mais nous n'avons pas obtenu le coup sûr opportun. C'est notre faute si nous avons dû envoyer des joueurs de position au monticule.»

Les Indians ont évité d'envoyer un joueur de position sur la butte en donnant la balle à Bauer (7-2), un lanceur partant, en 15e manche. Bauer a limité les Blue Jays à deux coups sûrs et trois buts sur balles en cinq manches de travail.

Les 19 manches ont égalé un record pour le plus long match de l'histoire des Blue Jays. Ils avaient participé à un autre match de 19 manches face aux Tigers de Detroit, en août 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer