Les Champions battus par un héros obscur

Les Champions se sont inclinés contre les Capitales... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les Champions se sont inclinés contre les Capitales de Québec, mardi.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À peine sorties d'une série triomphale contre l'équipe nationale cubaine, les Capitales de Québec ont reçu l'aide d'un héros inattendu à Ottawa mardi soir pour enchaîner une autre victoire.

Neuvième frappeur de la formation québécoise, Scott David a produit tous les points des siens à l'aide de deux simples pour mener les Capitales à un gain de 4-3 contre les Champions au parc RCGT. Menottés par le lanceur Jasvir Rakkar, les locaux ont encaissé un premier revers en six matches.

Toujours invaincu en trois décisions, Rakkar a limité les Champions à un point sur cinq coups sûrs et aucun but sur balles en sept manches. Il a aussi retiré sept frappeurs sur des prises.

« On peut argumenter que Rakkar est notre meilleur partant cette saison. Notre relève va bien aussi », a lancé le gérant des Capitales, Pat Scalabrini, après la victoire.

Ce dernier était surtout content de voir Scott David produire quatre points dans un match. « C'est notre neuvième frappeur et ça n'allait pas super bien pour lui depuis quelque temps. Il demeure un joueur apprécié dans le vestiaire. Je suis content pour lui. Il a été opportun. On savait qu'on affrontait un bon lanceur qui avait été dominant contre nous la dernière fois. »

Ce lanceur, c'est Daniel Cordero. Le partant des Champions a bel et bien retiré sept frappeurs au bâton, mais il a lancé beaucoup de balles aussi. Après avoir accordé cinq passes gratuites, quatre coups sûrs et deux points, il a dû tirer sa révérence après cinq manches parce qu'il était rendu à 108 lancers.

C'était 2-1 quand il a cédé la balle au gaucher Miles Moeller. Les Capitales (15-9) ont profité du changement de lanceur pour accentuer leur avance à 4-1. Les locaux ont aussi profité du départ de Rakkar pour réduire l'écart à 4-3 contre Jordan Mills, mais Jon Fitzsimmons a été parfait en neuvième manche pour fermer les livres en signant son quatrième sauvetage. Le pompier des Capitales n'a toujours pas accordé de point en plus de 14 manches cette saison.

Essentiellement, les Champions (12-13) ont été battus par le bas de la formation des visiteurs. Les quatre derniers frappeurs des Capitales ont récolté sept des 11 coups sûrs de leur équipe. Marcus Knecht a notamment frappé trois simples et il a croisé le marbre deux fois.

Lanier agacé

Gérant des Champions, Hal Lanier a été irrité par cette situation. « On s'est fait battre parce qu'on ne pouvait pas retirer le bas de leur formation. Nous en avons trop donné à leur neuvième frappeur. Québec a un bon alignement et on ne peut pas se permettre de commencer à lui donner des buts sur balles. »

Lanier a toutefois levé son chapeau aux lanceurs des Capitales. « Leur partant a fait tout un travail. Nous n'avons pas lâché. Nous avons amorcé une remontée contre son remplaçant. Nous étions à un coup sûr d'égaler le match. Nous jouons du bon baseball récemment. Nous allons essayer d'amorcer une autre série victorieuse demain (mercredi). »

Meilleur frappeur des locaux avec deux coups sûrs et un but volé, Sébastien Boucher a reconnu le travail du lanceur gagnant, mais il a pris soin d'ajouter qu'il avait reçu de l'aide. « L'arbitre avait élargi sa zone de prise et il en a profité. Ses balles avaient du mordant. Ça nous a déséquilibrés. On demeure confiant. On frappe mieux depuis un bout. C'est juste un gars (David) qui nous a fait mal toute la soirée. »

Dans la défaite, le Cubain Donal Duarte a produit deux points sur deux ballons-sacrifices. 

Champions et Capitales poursuivront leur série de trois matches à Ottawa jusqu'à jeudi en attendant l'arrivée de l'équipe nationale cubaine vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer