Deux joueurs cubains à Ottawa

Donal Duarte et Alexander Maletta sont des membres... (Martin Roy)

Agrandir

Donal Duarte et Alexander Maletta sont des membres de l'équipe nationale de puis plusieurs années.

Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils sont débarqués à Ottawa samedi et le gérant des Champions, Hal Lanier, attend impatiemment la livraison de leurs visas de travail aux États-Unis afin de les insérer dans sa formation d'ici quelques jours.

Alexander Maletta et Donal Duarte ont rencontré les médias dimanche au stade Raymond Chabot Grant Thornton. Prêtés par la Fédération de baseball cubaine (FBC), ces deux vétérans de l'équipe nationale ont eu le temps de prendre des roulants à l'avant-champ et de s'élancer dans la cage des frappeurs, mais ils avaient surtout hâte de prêter main-forte aux Champions d'Ottawa.

Pour une troisième saison consécutive, la FBC a permis à certains de ses vétérans d'évoluer dans la Ligue CanAm à titre de récompense pour leurs loyaux services au fil des ans. Les Capitales de Québec ont amorcé le bal en 2014. L'expérience s'est bien déroulée. Cette saison, l'équipe de la Vieille Capitale alignera trois joueurs de l'île des Caraïbes, mais cette fois, l'expérience s'étend dans l'autre capitale.

«La fédération cubaine fait des tests pour voir comment ses joueurs peuvent jouer en Amérique du Nord. Elle a été satisfaite de l'expérience avec Québec. L'ambassade cubaine est à Ottawa, alors la 'fédé' était confortable d'étendre son programme à une deuxième ville cette année. L'embargo américain qui est en voie d'être levé nous a ouvert des portes et nous sommes chanceux de pouvoir compter sur deux joueurs de cette qualité dans notre ligue», a affirmé Myles Wolff, propriétaire majoritaire des Champions et commissaire de la CanAm.

Âgé de 39 ans, Alexander Maletta est le capitaine de l'équipe nationale de Cuba. Il a maintenu une moyenne de ,295 en carrière dans le Championnat national cubain. Il devrait jouer au premier but et agir à titre de frappeur désigné. Âgé de 34 ans, Donal Duarte frappe pour ,312 depuis le début de sa carrière avec l'équipe de Pinar del Rio. Il devrait jouer au troisième coussin.

Maletta et Duarte sont des membres de l'équipe nationale depuis plusieurs années. Ils défendent aussi les couleurs de deux des clubs les plus prestigieux de Cuba (Industriales et Pinar del Rio). Ils ont même affronté les Rays de Tampa Bay dans le match hors-concours historique disputé à Cuba cet hiver. N'eût été l'embargo américain, ils auraient pu devenir des vedettes des Ligues majeures. Ils sont 23 joueurs cubains à avoir fait défection pour évoluer dans les Ligues majeures cette saison.

À l'aide d'un interprète, les deux nouveaux membres des Champions ont esquissé un sourire lorsqu'on leur a demandé s'ils croyaient qu'ils auraient pu jouer dans la MLB si leur frontière n'avait pas été fermée pendant leurs jeunes années.

«C'est le rêve de tous! Nous aurions fait du mieux que nous pouvions, mais n'aurons jamais de réponse à cette question», répond Maletta.

Donal Duarte, lui, s'estime simplement chanceux d'avoir été choisi par sa fédération pour poursuivre sa saison chez les Champions. Le championnat cubain s'est terminé il y a un mois et les deux joueurs passeront «la saison morte» dans la capitale nationale.

«Je suis certain que d'autres joueurs voudraient venir ici. Ceux qui sont venus par le passé nous ont dit de belles choses sur cette ligue. Nous sommes contents d'être à Ottawa et nous ferons tout ce que les entraîneurs voudront pour aider l'équipe à gagner. C'est le début d'une belle aventure», a souligné Duarte.

Hal Lanier s'attend à ce que les joueurs de l'île castriste lui donnent un coup de main en attaque autant qu'en défense. Il espère compter sur eux pendant le prochain voyage de six matches dans l'État de New York. «Leur venue est excellente pour la ligue, pour notre organisation et pour moi à titre de gérant!»

Dans moins d'un mois, Maletta et Duarte pourront renouer avec leurs coéquipiers de l'équipe nationale cubaine. Celle-ci fera une tournée historique des six équipes de la CanAm. L'arrêt à Ottawa est prévu du 17 au 19 juin.

Explosion de l'attaque des Champions

Moribonde lors de cette première série de la saison où ils ont dû se débrouiller sans les services de leurs deux joueurs importés de Cuba, l'attaque des Champions d'Ottawa s'est enfin réveillée lundi après-midi dans un match de fou qu'ils ont remporté 17-16 en 12 manches au parc RCGT.

La troupe du gérant Hal Lanier mettait ainsi fin à une série de trois revers consécutifs malgré le fait qu'elle a alloué 10 points aux visiteurs au cours de la seule sixième manche, voyant ainsi une avance de 12-1 fondre comme neige au soleil. Les visiteurs ont ensuite créé l'égalité 14-14 en huitième manche grâce au circuit de trois points de Dustin Lawley, qui avait aussi frappé un grand chelem au cours de la sixième manche.

Ryan Brockett a redonné les devants aux locaux avec un simple opportun, mais les Jackals ont forcé la tenue de manches supplémentaires avec un ballon-sacrifice en début de neuvième.

Selon le règlement de la Can-Am en manches supplémentaires, un coureur est placé au deuxième but pour amorcer chaque manche à partir de la 11e et après s'être échangé des points à la première occasion, les Champions l'ont emporté quand Kenny Bryant a déposé un amorti que le lanceur des Jackals a envoyé hors cible au troisième but, permettant à Sébastien Boucher de croiser le marbre. 

Matt Helms a notamment produit trois points pour les Champions avec un triple, alors que Robert Garza a aussi connu un fort match avec trois coups sûrs en six présences, trois points produits et trois points comptés.

Le releveur Luis Parra a mérité la victoire en n'allouant qu'un point non-mérité en trois manches.

Samedi, les Champions s'étaient inclinés 3-2 alors qu'un circuit de Danny Grauer en septième manche avait amorcé une tentative de remontée tardive qu'ils n'ont pas été capables de compléter, tandis que dimanche, les visiteurs ont arraché un gain de 5-4 en 12 manches, le plus match de la courte histoire des Champions dans la Ligue Can-Am avant celui de lundi. Ottawa menait 3-1 en début de neuvième manche mais les Jackals ont comblé ce déficit contre le nouveau releveur de fin de match Tyler Wilson, qui a cédé deux coups sûrs et deux buts sur balles.

Dans ce match, le vétéran Sébastien Boucher a réussi ses deux premiers coups sûrs de la saison, en plus de produire un point.

Les Champions disputeront maintenant leurs prochains matches à l'étranger, amorçant une série de trois parties à Rockland mardi.

LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer