Les Rangers battent les Jays

Un total de huit personnes ont été expulsées... (Richard W. Rodriguez, Star-Telegram via AP)

Agrandir

Un total de huit personnes ont été expulsées au cours du match, dont six après une mêlée lors de laquelle Rougned Odor a donné une solide droite à Bautista.

Richard W. Rodriguez, Star-Telegram via AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Schuyler Dixon
Associated Press
ARLINGTON, Texas

La tension accumulée depuis le lancé du bâton de Jose Bautista lors des séries de sections l'automne dernier a finalement mené à des débordements lors du dernier match entre les Blue Jays de Toronto et les Rangers du Texas cette saison, un gain de 7-6 des Rangers, dimanche.

Un total de huit personnes ont été expulsées au cours du match, dont six après une mêlée lors de laquelle Rougned Odor a donné une solide droite à Bautista.

«En ce qui concerne ce qui s'est passé lors de la mêlée, on pourrait rester ici pendant une heure pour en parler, mais je ne vais pas le faire», a dit le gérant des Rangers Jeff Banister.

L'an dernier, Bautista avait couronné une septième manche rocambolesque avec un circuit de trois points et en lançant son bâton pour célébrer, ce qui avait froissé plusieurs membres des Rangers.

Cette fois-ci, Bautista a vu rouge après avoir été atteint en huitième manche par un lancer de Matt Bush - une recrue âgée de 30 ans qui a signé une première victoire dans les Ligues majeures deux jours après avoir fait ses débuts, et 12 ans après avoir été sélectionné au premier rang du repêchage.

Quelques instants plus tard, Bautista y est allé d'une glissade agressive au deuxième but pour essayer d'empêcher Odor de compléter un double jeu. Les deux hommes ont commencé à se bousculer et les bancs se sont vidés pendant qu'Odor connectait avec le visage de Bautista, lui faisant perdre son casque et ses lunettes soleil.

«J'ai été surpris, a raconté Bautista. C'est pour ça qu'il m'a bien pincé et il m'a vraiment bien eu, je dois l'admettre. Ça en prend une bonne pour me faire plier les jambes.»

Odor n'a pas rencontré les journalistes après la rencontre.

Bautista, qui a été tenu à l'écart de la majorité de l'échauffourée puisqu'il était retenu par derrière par le vétéran des Rangers Adrian Beltre, a été expulsé. Odor a subi le même sort, tout comme le troisième-but des Blue Jays Josh Donaldson et l'instructeur au premier but des Rangers Steve Buechele.

Les arbitres ont eu besoin d'environ 10 minutes pour calmer les esprits et le releveur des Blue Jays Jesse Chavez a atteint Prince Fielder avec le tir suivant quand le jeu a repris. Il a immédiatement été expulsé puisqu'un avertissement avait été émis par l'arbitre après que Bush eut atteint Bautista.

L'instructeur des Blue Jays Demarlo Hale a aussi été expulsé à la suite du geste de Chavez, lui qui avait hérité des fonctions du gérant John Gibbons. Ce dernier avait pris la direction des douches en troisième manche pour avoir contesté la zone des prises de l'arbitre au marbre. Gibbons était toutefois de retour sur le terrain pendant la mêlée.

Le responsable de l'équipe d'arbitres a déclaré à un journaliste que le retour de Gibbons sur le terrain «va être rapporté et le Baseball majeur va s'occuper de ce dossier».

«Je ne voulais pas rester ici et boire trop de vin, a dit Gibbons. Je devais ressortir. Je suis certain que je vais recevoir des nouvelles de la ligue, mais ça fait aussi partie des responsabilités du gérant.»

L'instructeur au premier but des Blue Jays Tim Leiper avait aussi été expulsé en troisième manche à la suite d'une autre dispute.

«Je pense que c'était un duel entre deux équipes de baseball agressives qui jouent du baseball agressif, a dit Banister. Ils aiment leur équipe. Nous aimons notre équipe. Je ne suis pas d'accord avec ceux qui pensent que ce sport ne devrait pas être joué avec émotion et intensité.»

Ian Desmond a accueilli Chavez (0-1) avec un circuit de trois points après deux retraits en septième manche, ce qui donnait les devants 7-6 aux Rangers.

Bush (1-0), dont la carrière a été déraillée par plusieurs incidents liés à l'alcool, a été libéré de prison en octobre après une peine de trois ans et demi pour une affaire de conduite en état d'ébriété. Il a blanchi les Jays pendant une manche et un tiers.

Sam Dyson, qui avait concédé le circuit à Bautista lors des séries l'an dernier, a été parfait en neuvième et a enregistré un deuxième sauvetage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer