Le dossier du retour des Expos toujours sur les rails

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a participé... (Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a participé mercredi à la conférence de presse pour présenter les activités en marge des matchs préparatoires des Blue Jays de Toronto.

Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Le dossier du retour du Baseball majeur à Montréal est toujours sur les rails, mais il est trop tôt pour faire quelque annonce que ce soit, ont indiqué mercredi les principaux artisans dans ce dossier.

Autant le maire de Montréal, Denis Coderre, que Richard Epstein, associé chez BCF avocats d'affaires, qui s'affairent en coulisses à recruter des investisseurs et à bâtir le montage financier nécessaire au retour des Expos, ont souligné l'importance de ne pas brûler les étapes, même si les journalistes présents à la conférence de presse pour présenter les activités en marge des matchs préparatoires des Blue Jays de Toronto, les 1er et 2 avril, souhaitaient en savoir davantage.

Le maire et M. Epstein ne sont pas inquiets quant à l'éventuelle participation des deux paliers gouvernementaux, même s'ils ont pour l'instant fermé la porte à tout financement du sport professionnel.

De passage à Cuba mardi pour le match préparatoire entre les Rays de Tampa Bay et l'équipe nationale cubaine, le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a de nouveau sougliné qu'il souhaiterait «établir une nouvelle équipe au Canada», sans toutefois préciser Montréal, dont il a à maintes reprises parlé depuis son arrivée en poste, en janvier 2015.

Dans une entrevue accordée à La Presse Canadienne en mars 2015, Manfred soulignait qu'il faudra un «plan solide» pour le retour du baseball dans la métropole. Dans un entretien accordé au quotidien La Presse un peu plus tôt ce mois-ci, Manfred a ajouté qu'un manque d'appui de la part des gouvernements «ne serait clairement pas un aspect positif».

Le maire Coderre croit que la prochaine étape pour Montréal est d'accueillir des matchs de la saison régulière, ce qu'il croit possible dès 2017.

Martinez, Raines et Fanning seront honorés au Stade olympique

Pedro Martinez dans l'uniforme des Expos de Montréal... (Archives PC) - image 3.0

Agrandir

Pedro Martinez dans l'uniforme des Expos de Montréal en 1994.

Archives PC

La riche histoire des Expos de Montréal sera de nouveau à l'honneur lors du passage au Stade olympique la semaine prochaine des Blue Jays de Toronto, qui y affronteront les Red Sox de Boston pour une série de deux matchs préparatoires.

Ainsi, le lanceur Pedro Martinez et le voltigeur Tim Raines seront célébrés le 1er avril, alors que ce sera au tour du regretté Jim Fanning de l'être le lendemain.

Martinez a notamment remporté trois trophées Cy Young en carrière dans les Ligues majeures, dont son premier avec les Expos, en 1997. Le Dominicain a annoncé sa retraite à l'issue de la saison 2009, après 476 matchs avec les Dodgers de Los Angeles, les Expos, les Red Sox, les Mets de New York et les Phillies de Philadelphie, remportant au passage la Série mondiale avec Boston en 2004.

Il a été admis au Temple de la renommée du baseball l'an dernier, à sa première année d'éligibilité.

Quant à Raines, il a disputé 23 saisons dans le Baseball majeur, dont 13 avec les Expos, il a fait sa marque sur les sentiers, au bâton et au champ extérieur. Il a frappé 2605 coups sûrs et soutiré 1330 buts sur balles, en plus de présenter une moyenne de ,294/,385/,425. Raines occupe également le cinquième rang de l'histoire des Ligues majeures avec 808 buts volés. Son numéro 30 a été retiré par les Expos le 19 juin 2004.

«On ne s'en cache pas, on fait ça pour aider sa candidature pour Cooperstown», a admis Jacques Aubé, vice-président exécutif et chef de l'exploitation chez evenko, au sujet du voltigeur qui en sera à sa 10e et dernière année d'éligibilité en 2017.

Raines a reçu 69,8% d'appuis cette année - une hausse de près de 15% - ce qui l'a tout de même laissé à court pour faire son entrée au Temple, alors que son nom doit se retrouver sur 75% des bulletins de vote.

Le lendemain, une cérémonie soulignera la carrière de Fanning, le premier directeur général de l'histoire des Expos qui est décédé le 25 avril 2015. En 25 ans dans l'organisation montréalaise, il a occupé diverses fonctions, dont celles de vice-président, dépisteur et gérant - à deux reprises. Il a notamment mené les Expos à leur seule participation aux séries éliminatoires en 1981, s'approchant à une victoire d'une participation à la Série mondiale.

«Jusqu'à sa mort, Jim Fanning a porté la bague commémorant ce championnat», a rappelé Rodger Brulotte, qui a longtemps été l'analyste lors des matchs des Expos.

Salle comble

Par ailleurs, evenko était fier d'annoncer la vente jusqu'ici de plus de 106 000 billets pour ces rencontres, soulignant notamment la salle comble du match du samedi 2 avril.

Pour la petite histoire, il s'agit de la salle comble la plus rapidement acquise pour un match de baseball à Montréal, et seulement la deuxième, selon Brulotte.

«La première, ça avait été pour le retour de Rusty Staub à Montréal (en 1979), a rappelé celui qui analyse maintenant les matchs des Blue Jays sur la chaîne TVA Sports en compagnie de son complice de toujours, Jacques Doucet. Mais on avait vendu les derniers billets quelques heures avant la rencontre, pas près de deux semaines avant!»

Il ne reste que quelques milliers de billets disponibles pour le match du vendredi soir. Le maire de Montréal, Denis Coderre, estime qu'il s'agit là d'un autre puissant message envoyé aux autorités du Baseball majeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer