Pete Rose au Temple de la renommée.. des Reds

Le conseil d'administration du Temple de la renommée... (Associated Press)

Agrandir

Le conseil d'administration du Temple de la renommée des Reds a choisi Rose à titre de seul joueur intronisé pour 2016.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Cincinnati

Si Pete Rose ne peut toujours pas être admis au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown, celui des Reds de Cincinnati a décidé de lui ouvrir toutes grandes ses portes.

L'équipe en a fait l'annonce mardi, près d'un mois après que le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, eut refusé de le réintégrer. Manfred a conclu que le meilleur frappeur de coups sûrs de l'histoire a continué de parier sur le baseball alors même qu'il tentait de faire annuler sa suspension à vie imposée en 1989 pour avoir parié sur plusieurs matchs des Reds tandis qu'il jouait ou dirigeait l'équipe.

La cérémonie d'intronisation du Temple de la renommée des Reds aura lieu le week-end du 24 au 26 juin.

Le Temple de la renommée du baseball a de son côté adopté une règle en 1991 empêchant quiconque dont le nom se trouve sur la liste des joueurs inadmissibles de façon permanente d'être inscrit sur son bulletin de vote. Rose a déclaré après avoir pris connaissance de la décision de Manfred qu'il espérait un jour être admis à Cooperstown.

Le chef de la direction des Reds, Bob Castellini, a déclaré par communiqué que l'admission de Rose au temple de l'équipe se voudra un «momenty déterminant» de l'histoire de la franchise.

«Il est l'un des plus grands joueurs à avoir jamais porté l'uniforme des Reds et ce sera une expérience inoubliable de le voir honoré de la sorte», a-t-il ajouté.

Le conseil d'administration du Temple de la renommée des Reds a choisi Rose à titre de seul joueur intronisé pour 2016. Ken Griffey fils, qui sera admis à Cooperstown en juillet prochain, a été l'un des derniers joueurs admis à Cincinnati, où 84 autres joueurs ont aussi été honorés.

La plupart des joueurs faisant partie des éditions de la «Big Red Machine» des années 1975-76 s'y trouvent déjà, y compris leur regretté gérant, Sparky Anderson. Rose sera le dernier des huit joueurs de positions partants à y faire son entrée, après Johnny Bench, Joe Morgan, Tony Perez, David Concepcion, George Foster, Cesar Geronimo et Ken Griffey père.

Rose a passé 19 de ses 24 saisons dans les Majeures avec les Reds, frappant 3358 de ses 4256 coups sûrs avec la formation de l'Ohio. Il a également porté les couleurs des Phillies de Philadelphie et des Expos de Montréal, avec lesquels il a obtenu son 4000e coup sûr, le 13 avril 1984.

Celui qui est aujourd'hui âgé de 74 ans a complété sa carrière en 1986, ayant maintenu une moyenne de ,303/,375/,409. En plus du record de coups sûrs, il détient toujours les marques pour le nombre de matchs joués, les présences au bâton et les présences au bâton officielles.

Recrue de l'année de la Nationale en 1963, il a également été élu joueur par excellence de la ligue en 1973. Il a pris part à 17 matchs des étoiles, en plus de gagner deux Gants d'Or et un Bâton d'Argent, un prix dont l'existence ne remonte qu'à 1980.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer