Tim Raines rate de peu son admission au Temple

Tim Raines... (Archives, La Presse)

Agrandir

Tim Raines

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

L'ex-voltigeur des Expos de Montréal Tim Raines a vu son nom inscrit sur un plus haut pourcentage de bulletin de votes que l'an dernier, mais il a de nouveau été exclu du Temple de la renommée du baseball, tandis que Ken Griffey fils et Mike Piazza y feront leur entrée en juillet prochain.

Raines a obtenu 307 votes sur les 440 bulletins transmis, pour un taux de 69,8%, un bond de 14,8% par rapport à son pointage de l'an dernier, mais toujours à court des 75% nécessaires, soit 330 votes.

De son côté, Griffey a facilement été admis: à sa première année d'éligibilité, il a établi une marque en voyant son nom inscrit sur 99,3% des bulletins, soit 437 sur 440. Il a abaissé la marque qui avait été établie par le taux de 98,84% par Tom Seaver, en 1992.

Piazza a quant à lui vu son nom inscrit sur 365 bulletins, pour un taux de 83%.

L'ex-vedette des Astros de Houston Jeff Bagwell est aussi passé bien près, récoltant 71,6% des votes (315 votes). Il s'agit également d'un bond spectaculaire pour Bagwell, qui avait obtenu la faveur de 55,7% des électeurs l'an dernier. Le releveur Trevor Hoffman, à sa première année d'éligibilité, a quant à lui obtenu la faveur de 67,3% des électeurs.

Ont suivi dans l'ordre Curt Schilling (52,3), Roger Clemens (45,2) et Barry Bonds (44,3). Le frappeur désigné Edgar Martinez (43,4) et mike Mussina (43,0) ont complété le top-10.

L'ex-arrêt-court des Tigers de Detroit Alan Trammell (40,9) et Mark McGwire (12,3) en étaient tous deux à leur dernière année d'éligibilité et devront maintenant s'en remettre au comité des vétérans s'ils espèrent franchir les portes du Temple.

À sa neuvième année d'éligibilité, Raines aura une dernière chance de faire son entrée à Cooperstown l'an prochain. En plus de Bagwell, Trevor Hoffman (67,3%) et Curt Schilling (52,3), Raines devra aussi composer avec les Vladimir Guerrero, Ivan Rodriguez et Manny Ramirez, pour ne nommer que ceux-là, qui verront leurs noms inscrits pour la première fois sur les bulletins de votes.

Au total, 13 des 32 joueurs inscrits sur les bulletins de vote n'ont pas obtenu les 5% nécessaires pour être retenus l'an prochain, dont Nomar Garciaparra, Garret Anderson et Jim Edmonds.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer