Les Royals en avance 2-0 dans la Série mondiale

Le lanceur partant Johnny Cueto célébrant la victoire... (Associated Press)

Agrandir

Le lanceur partant Johnny Cueto célébrant la victoire des siens avec son coéquipier receveur Salvador Perez, à la fin du match de mercredi soir à Kansas City.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Eric Hosmer a cogné un simple de deux points au cours d'une poussée de quatre points des siens en cinquième manche, Johnny Cueto a limité les Mets de New York à deux coups sûrs en neuf manches de travail et les Royals de Kansas City ont gagné le deuxième match de la Série mondiale 7-1, mercredi.

Les Royals mènent la série 2-0, eux qui avaient eu besoin de 14 manches pour remporter le premier match 5-4.

Cueto a connu son seul moment de faiblesse en quatrième manche, quand il a concédé deux buts sur balles avant de voir la manche être étirée par un relais imprécis du troisième-but Mike Moustakas sur une balle à double jeu. Lucas Duda a fait payer Moustakas pour sa gaffe en enchaînant avec un simple d'un point.

Cependant, Cueto a rapidement retrouvé son aplomb. Il a retiré 15 frappeurs de suite avant d'accorder un but sur balles à Daniel Murphy avec deux retraits en neuvième manche. Il a mis fin à la rencontre en forçant Yoenis Cespedes à frapper un ballon au champ droit.

Acquis des Reds de Cincinnati en juillet avant la date limite des transactions, Cueto a concédé seulement un point, deux coups sûrs et trois buts sur balles aux Mets. Il est devenu le premier lanceur de la Ligue américaine à signer un match complet en Série mondiale depuis Jack Morris avec les Twins du Minnesota, lors du septième match en 1991.

L'as des Mets Jacob deGrom, qui avait une fiche de 3-0 depuis le début des séries, a aussi connu un bon début de match, mais a finalement craqué en cinquième manche.

Alex Gordon a amorcé la poussée en soutirant un but sur balles à deGrom, puis Alex Rios a suivi avec un simple dans la gauche. Après deux tentatives ratées d'amorti, Alcides Escobar a plutôt cogné un simple au champ centre et Gordon a filé jusqu'au marbre. Deux retraits plus tard, Hosmer donnait les devants aux siens avec un simple de deux points.

Après un autre simple de Kendrys Morales, Moustakas a suivi avec lui aussi un simple et ce fut au tour de Hosmer de croiser le marbre, creusant l'écart à 4-1. La soirée de travail de deGrom était terminée après cinq manches.

Les frappeurs des Royals ont épuisé deGrom avec de nombreuses fausses balles, dont 14 lors de leur poussée en cinquième manche.

Les Royals ont été les meilleurs des Ligues majeures cette saison en ratant la balle sur seulement 19,7 pour cent de leurs élans, selon STATS. Les frappeurs des Dodgers de Los Angeles et des Cubs de Chicago avaient fendu l'air sur 58 tirs de deGrom en trois sorties depuis le début des éliminatoires, mais ceux des Royals n'ont pas touché la balle sur seulement trois élans - le plus petit total de deGrom en carrière. Sur ses 94 lancers, 23 ont été cognés pour des fausses balles par les Royals.

Gordon, Paulo Orlando et Escobar ont ajouté trois points d'assurance en huitième manche à l'aide d'un double, d'un ballon sacrifice et d'un triple, respectivement.

Les Royals ne sont plus qu'à deux victoires de leur premier titre depuis 1985. Le match no 3 aura lieu vendredi, à New York. Yordano Ventura sera le partant des Royals, face à Noah Syndergaard du côté des Mets.

C'est la 51e fois de l'histoire qu'une équipe prend les devants 2-0 en Série mondiale sous le format au meilleur de sept parties et elle a complété le travail 41 fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer