Les Champions à l'assaut du troisième rang

Le receveur Corey Caswell a participé à la... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le receveur Corey Caswell a participé à la victoire des siens avec deux simples qui ont fait compter deux points à des moments cruciaux, mercredi.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les Champions d'Ottawa n'ont pas balayé beaucoup de séries à leur saison inaugurale dans la Ligue Can-Am. Ils l'ont fait deux fois en début de saison contre les Miners de Sussex et les Grays de Garden State, mais mercredi après-midi au stade RCGT, ils ont passé le balai à une équipe du haut du classement.

Ce qui est bien avec ce balayage des Jackals du New Jersey, c'est qu'il permet aux Champions (38-40) de regarder devant eux plutôt que de s'inquiéter avec ce qui se passe derrière.

Engagés dans une lutte sans trêve avec les Aigles de Trois-Rivières pour le quatrième et dernier rang qui donne accès aux séries, les Ottaviens se sont rapprochés à trois matches et demi des Jackals (43-38) et du troisième rang.

Avec moins de trois semaines à écouler à la saison 2015, ce qui semblait une mission impossible avant le début de la série de trois matches contre le New Jersey, devient maintenant accessible. Le gérant, Hal Lanier, ne voulait toutefois pas trop s'emporter avec la victoire de 5-2 des siens devant 1852 spectateurs, largement constitués d'enfants de camps de jour.

«Nous venons de gagner trois matches contre une grosse machine offensive. Il ne faut cependant pas se préoccuper des autres équipes. Il faut s'occuper de nous. Rien ne sert de regarder ce qui se passe devant ou derrière nous. Nous avons des matches à gagner. Une séquence difficile nous attend contre Winnipeg à domicile et ensuite, nous jouerons cinq matches en trois jours à Sussex.»

Fidèle à ses habitudes, le lanceur vénézuélien Wilmer Font a donné une chance de gagner aux Champions. Par une chaleur écrasante, il a lancé six manches et n'a alloué que quatre coups sûrs et un point mérité pour signer sa huitième victoire en 10 décisions. Le duo infernal de Tyler Wilson et Alan DeRatt a fermé les livres. DeRatt a signé son 20e sauvetage au passage.

LE HÉROS DU JOUR

Les Champions ont maintenant gagné quatre matches de suite. Pour la quatrième fois en autant de jours, un héros différent s'est levé pour propulser son équipe vers la victoire. Mercredi, c'est le receveur substitut Corey Caswell qui a frappé deux simples qui ont fait compter deux points à des moments cruciaux.

Âgé de 24 ans, Caswell a mangé son pain noir sur le banc pendant que le receveur numéro un du club, Bryce Massanari, était un des meilleurs frappeurs de la ligue. Mais ce dernier s'est blessé à un pouce il y a une dizaine de matches. S'il peut maintenant frapper, Massanari ne pourra pas capter de balles pour encore deux semaines.

Caswell a enfin eu la chance de jouer, mais comme il ne produisait pas tellement en attaque, les Champions ont fait l'acquisition du receveur Daniel Grauer il y a une semaine. Ce dernier s'est bien débrouillé derrière le marbre, mais il éprouvait aussi des difficultés offensives. Or, Caswell a maintenant cogné cinq balles en lieux sûrs à ses huit dernières présences au bâton pour élever sa moyenne à ,247.

Le receveur new-yorkais pense que la canicule des derniers jours y est pour quelque chose. À sa première année chez les professionnels, il a joué au Texas avec les Cowboys d'Alpine.

«Là-bas, je jouais avec une température de 100 degrés Farenheit (37°C). Je m'y suis habitué et je me sens mieux quand il fait chaud comme aujourd'hui. Mon corps réagit bien à ces conditions! Que je joue ou non, je suis prêt à faire n'importe quoi pour aider ce club à gagner.»

Les Champions ont congé jeudi. Ils amorceront une série de trois matches à Ottawa contre les Goldeyes de Winnipeg dès vendredi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer