Les Capitales trop forts pour Ottawa

Les Champions d'Ottawa n'ont pas été en mesure de profiter du manque... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Champions d'Ottawa n'ont pas été en mesure de profiter du manque d'effectifs des Capitales de Québec dans un programme double disputé au stade Raymond Chabot Grant Thornton hier soir.

L'équipe de la Vieille-Capitale a perdu des joueurs qui participent aux Jeux panaméricains et elle traîne quelques joueurs blessés, mais deux éléments jouaient en sa faveur hier soir. D'abord, le premier match était une reprise du match arrêté en raison des orages le 1erjuillet dernier. Les Capitales amorçaient la rencontre avec une avance de 6-0 en troisième manche. Ils ont été en mesure de conserver cette avance pour l'emporter 7-1.

Deuxièmement, l'as de la rotation des lanceurs de Québec était au monticule pour le deuxième match. Comme il s'agissait d'une rencontre de sept manches, les Capitales croyaient aux chances de Karl Gélinas de lancer un match complet pour préserver les forces des releveurs. Il l'a fait de brillante façon.

Gélinas (7-2) n'a accordé qu'un coup sûr, un double à Albert Cartwright en quatrième manche, pour guider les Québécois vers un gain de 2-0. Cartwright a été le seul joueur des Champions à atteindre les buts puisque Gélinas n'a accordé aucun but sur balles et sa défensive n'a fait aucune erreur. Le lanceur droitier a passé neuf frappeurs des Champions (18-27) dans la mitaine.

Andrew Werner (5-5), le partant ottavien, a presque été aussi bon.

Il n'a cédé que deux coups sûrs aux Capitales dans un match qui a filé à la vitesse de l'éclair, mais qui avait été retardé de 90 minutes en raison de la pluie. Les visiteurs ont compté leurs deux points en première manche, profitant d'une erreur du receveur qui n'a pu saisir un relais de Cartwright au moment où il allait retirer un coureur des Capitales au marbre pour annuler le premier point.

Jouant contre son ancienne équipe, Sébastien Boucher a récolté deux coups sûrs dans le premier match présenté devant une foule annoncée à 2070 spectateurs, mais plusieurs détenteurs de billets sont restés chez eux devant la température incertaine. Les deux clubs vont poursuivre leur série de six matches ce soir à l'Abri fiscal.

Jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer