Déjà des Champions?

Le gérant des Champions Hal Lanier promet que... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le gérant des Champions Hal Lanier promet que son équipe sera compétitive cette saison.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ont beau s'appeler les Champions, il ne faut pas s'attendre à ce que le nouveau club d'Ottawa remporte le championnat de la Ligue Can-Am dès cette saison.

Mais foi du gérant Hal Lanier, un vieux routier du baseball, et du copropriétaire Miles Wolff, qui est aussi le commissaire du circuit de baseball indépendant, l'équipe qui va lancer sa saison ce soir en recevant les Miners de Sussex County va être compétitive.

«J'aime ce que j'ai vu pendant notre camp d'entraînement de deux semaines et lors de nos trois parties hors-concours. J'aime l'attitude de nos gars. Nous avons de bons lanceurs, incluant cinq partants qui ont déjà été dans le baseball organisé, et des frappeurs qui ont de la vitesse pour manufacturer des points dans un grand stade», confiait Lanier hier.

Ce stade, rebaptisé le parc Raymond Chabot Grant Thornton, est l'ancien domicile des Lynx (de 1993 à 2007) et des Rapidz (en 2008), ancêtres des Champions dans la Can-Am. Ces derniers avaient terminé bons derniers dans la ligue avec une fiche cumulative de 31-63, donc il ne sera pas difficile de faire mieux que ce club qui avait fait faillite après un an.

«Ce stade est un petit bijou, les conditions sont gagnantes pour une équipe indépendante. Les installations pour les joueurs sont de première classe. Mon bureau est bien plus grand que celui que j'avais à l'Astrodome de Houston quand j'ai dirigé les Astros (de 1986 à 1988)», affirme cet ancien joueur des Giants de San Francisco et des Yankees de New York.

Un passionné

Lanier, 72 ans, était à la retraite depuis quelques années après avoir notamment dirigé les Goldeyes de Winnipeg, de la Northern League, ainsi que Sussex dans la Can-Am (champions de 2008 contre Québec, avant de fermer boutique il y a quatre ans).

«J'ai essayé d'embaucher un ancien joueur des Expos, comme Tim Raines ou Ellis Valentine, mais quand ça n'a pas marché et que j'ai su que Hal voulait gérer à nouveau, c'était notre homme», confiait Wolff hier, alors que les préparatifs allaient toujours bon train au stade en vue du match d'ouverture de ce soir (19h05).

«Même à la retraite, j'étais toujours au téléphone pour savoir ce qui se passait dans le monde du baseball. Ça me manquait et j'aime toujours autant me retrouver sur un terrain, alors pourquoi ne pas revenir», lance Lanier.

Celui-ci se compte chanceux de pouvoir compter sur le champion des frappeurs en titre de la ligue, le voltigeur Sébastien Boucher, qu'il installera au troisième rang de son alignement au bâton. Il est aussi l'instructeur des frappeurs de l'équipe.

«Il donne beaucoup de crédibilité à notre équipe en plus d'être un porte-parole hors pair avec les médias. Mais avant tout, c'est un excellent joueur», affirme Wolff.

Le lanceur gaucher Andrew Werner, un ancien espoir des Padres de San Diego et des A's d'Oakland, sera le partant ce soir, alors que son vis-à-vis sera le droitier Tyler Wilson.

Les Champions, qui ont partagé les honneurs de leurs deux parties contre les Aigles de Trois-Rivières avant de vaincre une formation senior locale, espèrent attirer de 4000 à 5000 spectateurs pour ce premier match d'une série de trois à domicile. Ils comptent environ 500 abonnements saisonniers.

«C'est un bon départ en dehors du terrain. Il va peut-être y avoir de petits accrochages au début parce que tout le monde dans l'organisation est nouveau à travailler dans le monde du baseball. Mais je pense que cette équipe est bien en avance sur les Capitales, quand je les avais lancés (il y a 17 ans) à Québec. Le marché est plus gros, le stade est plus récent, il y a plus d'espaces de stationnement», pense Wolff.

Pour le match de ce soir, Dennis «Oil Can» Boyd et Jacques Doucet seront parmi les invités d'honneur.

Leurs adversaires

Un regard en capsules sur les cinq autres équipes de la Ligue Can-Am, qui amorçait son calendrier hier alors que les Aigles de Trois-Rivières visitaient Boulder et que les Capitales de Québec étaient à Gary, en Indiana, pour un match inter-ligue contre une formation de l'American Association. Chaque équipe disputera un total de 97 parties d'ici au 7 septembre, incluant quelques-unes contre une équipe itinérante, les Grays de Garden State qui fera ses débuts le 29 juin, et une formation étoile d'un circuit indépendant au Japon, qui passera par Ottawa les 27 et 28 juin. À noter, toutes les parties des Champions seront diffusées en français sur le site de l'équipe et de CHUO, la radio de l'Université d'Ottawa. Jadrino Huot assurera la description, a annoncé le club hier.

Capitales de Québec

Champions de la Ligue à six reprises entre 2006 et 2013, la troupe du gérant Michel Laplante, un ancien Lynx, a raté les séries l'an dernier en présentant une fiche inférieure à ,500 (46-50). Karl Gélinas est l'as au monticule, Josué Pelley est un meneur de l'attaque. Le club espère que l'acquisition de quatre joueurs cubains permettra de compenser les pertes de Sébastien Boucher et Balbino Fuenmayor, embauché par l'organisation des Royals de Kansas City.

Aigles de Trois-Rivières

À leur troisième saison, les Aigles sont dirigés par l'ancien receveur gatinois Pierre-Luc Laforest. Il a recruté un ancien arrêt-court des majeures, Roberto Lopez, pour solidifier une défensive qui compte sur le retour de Jose Cuevas au deuxième but. Quatrièmes et derniers dans la ligue l'an dernier avec une fiche de 37-59.

Boulders de Rockland

Champions en titre de la ligue (fiche de 56-40) en saison et en séries, la troupe du gérant Jamie Keefe a perdu quelques gros morceaux en vue de sa cinquième saison dans la Can-Am. Leur as Richard Salazar, qui a mené la ligue avec 10 victoires l'an dernier, est de retour.

Jackals du New Jersey

Les Bills de Buffalo de la ligue, finalistes lors des quatre dernières années sans jamais gagner le championnat des séries. Leur gérant est Joe Calfapietra et leurs piliers pour cette 18e saison dans la ligue sont le partant Isaac Pavelik (9 gains en 2014) et le voltigeur Leandro Castro, un coéquipier de Phillippe Aumont l'an dernier à Lehigh Valley (AAA). Fiche de 55-41 l'an dernier.

Miners de Sussex County

L'autre club d'expansion est dirigé par Steve Shirley, qui a été deux fois le gérant de l'année dans l'American Association. Il peut compter sur deux anciens des majeures dans son alignement, les voltigeurs Reggie Abercrombie et Ray Sadler, qui arrivent tous deux de Winnipeg.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer