Les Blue Jays seront patients avec leurs lanceurs

Le directeur général des Blue Jays, Alex Anthopoulos.... (Photo Frank Gunn, archives PC)

Agrandir

Le directeur général des Blue Jays, Alex Anthopoulos.

Photo Frank Gunn, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Le directeur général des Blue Jays de Toronto Alex Anthopoulos veut se montrer patient à l'égard de son personnel de lanceurs.

Anthopoulos s'est adressé aux médias hier, affirmant que même si la rotation de l'équipe avait éprouvé des difficultés au cours du premier mois de la saison, il allait leur donner la chance de s'améliorer avant d'apporter des changements.

« J'ai regardé les matches. Nous n'avons tout simplement pas bien lancé. Nos partants ne nous ont pas offert de grosses manches, a-t-il déclaré dans l'abri de l'équipe. Notre offensive fait le travail, je crois que je n'ai pas besoin de le souligner.

« Mais encore, ces gars sont tous capables de se mettre en marche et de s'améliorer. »

La moyenne de points mérités de 5,13 des Blue Jays est la pire du baseball majeur, le personnel de lanceurs a alloué 100 buts sur balles (deuxième pire) et les frappeurs adverses maintiennent une moyenne au bâton de ,276 face à eux (troisième pire).

À titre comparatif, les frappeurs des Blues Jays ont inscrit le plus de points dans la Ligue (144), ont frappé le cinquième plus haut total de circuits (32) et montrent la 11e meilleure moyenne au bâton.

Le gérant de l'équipe John Gibbons est d'accord avec Anthopoulos et affirme que les vétérans lanceurs comme R.A. Dickey (0-3, 5,23 MPM), Mark Buehrle (3-2, 6,75 MPM) et Drew Hutchison (2-0, 7,47 MPM) ont droit au bénéfice du doute.

« Ils ont tous été meilleurs dans le passé. Certains gars connaissent des saisons difficiles parfois, mais nous sommes optimistes », a expliqué Gibbons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer