Les Phillies retranchent Phillippe Aumont

Philippe Aumont... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Philippe Aumont

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Gatinois Phillippe Aumont a été retranché par les Phillies de Philadelphie hier, mais il demeure un membre de leur organisation jusqu'à nouvel ordre.

Comme le releveur droitier de 26 ans n'avait plus d'options à son contrat pour être cédé directement aux mineures, il a été soumis au ballottage des ligues majeures et ce n'est qu'après que les autres formations n'eurent pas manifesté d'intérêt pour ses services qu'il a pu être rétrogradé au club-école AAA des Phillies, les IronPigs de Lehigh Valley.

Acquis de Seattle en décembre 2009 dans une transaction impliquant le lanceur étoile Cliff Lee, Aumont a fait la navette entre Lehigh Valley et Philadelphie au cours des trois dernières saisons, présentant une fiche de 1-5 avec une MPM de 6,13 en 45 sorties avec Philadelphie.

Dans la Ligue des Pamplemousses, il venait de présenter une fiche de 1-0 avec une moyenne de points mérités de 4,15 en sept présences au monticule. En 8,2 manches, il avait accordé 13 coups sûrs, dont trois circuits, quatre points mérités et deux buts sur balles avec 10 retraits sur des prises. Je pense avoir connu un bon camp, mais il aurait fallu que je sois parfait, on dirait.

«Je pense avoir mieux fait que certains autres lanceurs qui sont encore là, mais je n'ai pas de contrôle sur leur décision. Je ne sais pas trop quoi dire, j'imagine que je pourrais en dire plus, mais je ne pense pas que ça serait productif... J'ai vu ça venir alors que j'étais supposé lancer il y a deux jours, mais que je ne l'ai pas fait, et que je n'ai pas lancé (mardi) contre les Blue Jays non plus», a-t-il confié en retournant l'appel du Droit.

L'ancien choix de première ronde des Mariners aurait certes souhaité un changement d'air pour relancer sa carrière sous d'autres cieux, mais ce n'était pas une option dans les circonstances.

«C'est un peu un coup de cochon de me soumettre aux waivers à trois jours de la fin des camps, quand plusieurs joueurs y sont soumis et que les clubs sont presque faits», a-t-il ajouté.

«Je suis un peu surpris», a dit le directeur général des Phillies Ruben Amaro Jr à MLB. com au sujet de sa non-réclamation au ballottage.

«Il a montré des signes d'amélioration, il lance plus de prises, de façon plus constante. Il n'a juste pas assez bien lancé pour avoir un poste avec notre club des ligues majeures. Il a manqué de temps, pour l'instant en tout cas», estimait Amaro Jr.

Le releveur de 6'7" n'a pas donné l'impression d'être prêt à lancer la serviette alors qu'il est si près de son but de lancer à temps plein dans les grandes ligues. Il aurait pu demander aux Phillies de le libérer tout simplement, mais il a dit que l'idée ne lui a pas traversé l'esprit.

«Ça m'aurait donné quoi de demander d'être libéré alors qu'ils auraient pu le faire eux-mêmes? S'ils ne l'ont pas fait, c'est qu'il y a une raison. Je vois les choses comme ça. J'ai encore du travail à faire, et je vais le faire... Je vais aller dans le AAA et on va voir comment ça va se passer cette saison», a mentionné Aumont, qui pourrait devenir joueur autonome à la fin de la campagne s'il ne la termine pas dans les majeures.

À compter du 9 avril

Sa saison va commencer la semaine prochaine, le 9 avril, alors que les IronPigs vont recevoir la visite des Red Sox de Pawtucket.

Alors que les clubs des majeures se préparent pour le début de la saison régulière la semaine prochaine, un autre Gatinois d'origine a toujours des chances d'amorcer la saison dans le show: le receveur Luke Carlin, vétéran de 34 ans qui a grandi dans le secteur Aylmer, frappe pour une moyenne de ,320 avec un circuit et 8 points produits au camp des A's d'Oakland. Simple joueur invité au camp de ces derniers, il ne se retrouve cependant pas sur leur alignement de 40 joueurs à l'approche de la fin des camps, ce qui complique les choses pour lui.

Il risque d'amorcer la saison avec le club-école de niveau AAA des A's, les Sounds de Nashville, dans la Pacific Coast League.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer